Gagnez de l’argent en suivant ces 8 points pour créer votre entreprise à succès (on oublie facilement le 6ème!)

Publié le Auteur Jean-Louis5 commentaires
La création d'une entreprise doit être pensée sur le modèle de la Pyramide de Kheops à Giseh

Est-ce que vous connaissez ces 8 points pour créer votre entreprise à succès ?

Auriez-vous également pensé au sixième ?

Vous serez d’accord avec moi si je vous dis qu’il vaut mieux fonder son entreprise sur des bases saines et solides si on veut la voir se développer?

Je vous présente dans cet article les 8 points qui feront de votre entreprise une entreprise à succès

.

Pyramide de Kheops a Giseh
Pyramide de Kheops à Giseh

La création d’une entreprise doit être pensée sur le modèle de la pyramide

Comme vous pouvez vous en douter à voir l’image, le plan que je vous propose pour monter mon entreprise suit les principes de la pyramide: une base large et solide et tout en haut, l’idée…

Cette théorie n’est pas de moi mais de Robert Kiyosaki qui présente sa pyramide sous forme de triangle, ou plus exactement de tétraèdre.

Il en parle longuement dans son “guide pour investir.” Si j’ai choisi ce livre, c’est parce qu’au contraire de ses autres ouvrages comme “Avant de quitter votre emploi,” il détaille ici les étages de sa pyramide.

Je ne vais pas vous faire un résumé de tout le livre, nous nous intéresserons principalement aux chapitres 31 à 36 que j’ai adaptés.

Triangle P-I pour monter son entreprise Kiyosaki
Le triangle P-i, la base de l’entreprise selon Kiyosaki

1- Pour devenir prospère, votre entreprise doit avoir une mission.

 

Je ne sais pas vous, mais je n’ai entendu personne jusqu’ici me dire ça.

Quand je parle de création d’entreprise autour de moi, on me parle d’abord financement, idée, valeur ajoutée, prix de vente, mais pas de la mission.

Ce point est également mal compris par beaucoup de professionnels aujourd’hui : ils font des sondages qui leur expliquent que l’environnement es important pour beaucoup de monde, donc ils vont tenter de nous expliquer qu”ils sont écologiques, quand bien même les entreprises qu’ils utilisent sont super polluantes, du type: pour 10 arbres massacrés, j’en plante 1 : c’est bien, hein?

Il est évident qu’on ne crée pas son entreprise pour s’appauvrir, aussi je me vois mal expliquer à mon banquier que nous devons travailler ensemble parce que le but de mon entreprise, c’est de m’enrichir.

Qu’est-ce que je vais apporter à la société?

Il faut que mon produit réponde à un besoin de la société d’aujourd’hui.

Il y a 50 ans, notre monde n’était pas assez industrialisé, alors des industries sont nées partout.

Aujourd’hui, si vous voulez acheter une voiture, vous avez le choix entre plein de marques différentes:

Renault, Peugeot, Audi, Citroën, Volkswagen, Ferrari, Kia, Hyundai, Toyota, Mercedes, BMW, Rolls Royce, ……………

Si je veux créer une nouvelle marque de voiture, j’aurai intérêt à trouver un sacré créneau qui n’existe pas encore pour m’imposer sur le marché!

C’est d’ailleurs comme ça qu’est née la Volkswagen (je vous invite à lire l’article de marmitevingtième si vous désirez plus d’informations à ce sujet).

Cette mission doit faire partie de votre concept global de création d’entreprise, on ne doit pas pouvoir distinguer votre entreprise de votre mission: ce n’est que comme cela que vous saurez convaincre vos prospects.

Si vous souhaitez développer ce point en particulier, je vous invite à lire ce billet 😉

2- Créer une entreprise, c’est un travail d’équipe!

 

Ne cherchez pas, vous n’êtes pas parfait, omniscient et omnipotent : vous avez des qualités et des défauts et seules les personnes qui savent bien s’entourer ont du succès.

Vous devez pouvoir compter sur :

  • vous
  • un commercial
  • un comptable
  • un juriste
  • un banquier
  • un agent d’assurance
  • un webmaster

Quelle est votre spécialité?

Quelles sont vos forces et vos faiblesses?

Par exemple, je suis un commercial avec des connaissances en marketing et en comptabilité, mais je ne vais pas tenter de faire la comptabilité de mon entreprise car je n’aurai pas le temps de tout faire et je n’ai pas non plus l’expérience de la comptabilité d’entreprise.

A la question: comment est-ce que je compte les payer?

La réponse est simple: soit ils font partie de mon équipe de partenaires et alors ils toucheront un pourcentage du chiffre d’affaires, soit ils sont des employés et ils seront payé en fonction du travail effectué.

On peut voir ça autrement: s’ils ne sont pas là, je vais devoir travailler comme un malade pour trouver des solutions à des problèmes pour lesquels je ne suis pas qualifié: que trouver de mieux pour se planter?

Les membres de mon équipe doivent avoir soit un fort esprit d’entreprise ou une bonne expertise dans leur domaine.

Il est évident qu’au début, nous ne gaspillerons pas d’argent dans nos salaires : nous réinvestirons nos gains dans notre entreprise pour qu’elle atteigne le plus rapidement sa vitesse de croisière.

Combien de personnes coulent leur entreprise parce qu’ils pensent d’abord à eux avant de penser à elle?

3- Le leadership

 

N’oubliez pas que vous allez travailler en groupe et que nous avons tous des personnalités différentes.

Vous n’avez pas besoin d’être le meilleur, mais celui qui sait où il veut aller et comment aider chacun de ses partenaires à donner le meilleur de lui même.

Si vous n’êtes pas capable d’accepter la critique ou de suivre les conseils de vos experts, n’essayez même pas de monter votre entreprise!

…… ou alors, montez la en tant que travailleur autonome : vous serez seul, avec éventuellement un assistant qui vous obéira au doigt et à l’oeil, mais ne cherchez pas à monter une grande entreprise.

Sachez écouter les autres, prendre compte de leur avis, construisez votre décision à partir des avis partagés, prenez votre décision et gardez le cap!

4- La gestion des flux de trésorerie

 

Combien d’entreprises se plantent parce que leurs (mal)heureux propriétaires ont confondu rentrée d’argent et salaire?

Dans la phase de démarrage, l’entreprise vous coûtera presque toujours plus cher que ce qu’elle vous rapportera (vous n’êtes pas connu, vous avez fait des emprunts, …) et il est donc suicidaire de se verser un salaire dans cette période.

Nous avons décidé, pour notre entreprise, d’utiliser le surplus de trésorerie pour l’investir en communication : une fois que les clients seront là, que nos partenaires pourront vivre de leur entreprise, alors nous nous verserons un salaire.

Robert Kiyosaki explique que dans son cas, il cherchait d’abord à augmenter les ventes avant de s’acheter une nouvelle.

Il donne également un excellent conseil: négociez votre ligne de crédit avant d’en avoir besoin!

Il vaut en effet mieux pour le banquier que vous lui montriez que vous gérez également les imprévus plutôt que de prendre rendez-vous catastrophé avec lui parce que vous vous apercevez un peu tard que vous ne pouvez pas payer vos créances!

5- La communication de votre entreprise

 

On l’oublie souvent, mais la communication, ce n’est pas que de la publicité.

On communique en interne (employés), avec les financiers (actionnaires, banque, …) et avec notre cible.

Bien communiquer, c’est d’abord savoir bien écouter… et ça, on l’oublie souvent: seul celui qui sait écouter peut adapter son discours afin de pouvoir toucher le coeur de l’autre.

Selon Kiyosaki, il y a un cycle de six semaines entre la communication et l’entrée de trésorerie… ce qui veut dire, selon moi, qu’il ne faut pas vous inquiéter si vous ne voyez pas de suite les fruits de vos efforts!

Vous n’avez pas besoin d’avoir le meilleur produit du monde : Mac Donald ne vend pas les meilleurs burgers du monde, ils sont pourtant les numéros un!

Ils ont un système de vente et de production éprouvé, soutenu par un excellent marketing.

En marketing, les quatre points principaux sont :

  1. Identifier un besoin
  2. Trouver une solution
  3. Répondre avec une offre spéciale à la question que se pose le client : “qu’est-ce que ça va me rapporter?”
  4. Si vous pouvez créer en plus un sentiment d’urgence, alors vous avez le quarté gagnant!

Si vous voulez savoir si ça marche, demandez à Olivier Roland, Sébastien le marketeur français, Aurélien Amacker… comment marchent leurs lancements et vous remarquerez qu’ils suivent cette formule à la lettre!

6- Les différents systèmes de votre entreprise

 

Une bonne entreprise est un système de systèmes gérés par un directeur, comme notre cerveau gère plein de systèmes dans notre corps humain.

Il y a des systèmes d’exploitation quotidienne pour répondre aux demandes des clients, de production, de gestion des stocks, …

Je vais prendre un seul exemple de son livre, celui du service à la clientèle:

Il vous faut :

  • Une procédure de retour des marchandises
  • Une procédure de traitement de la demande
  • Une procédure de traitement des plaintes
  • Une procédure de remboursement ou de remplacement de produit

Il faut que vos procédures soient bien claires pour qu’elles soient suivies sans que l’on puisse se demander ce que l’on doit faire si un problème survient.

7- Les aspects juridiques

 

Il faut savoir que “dans l’univers de la propriété intellectuelle, une fois qu’une idée a été exposée, il n’est presque plus possible de la protéger.”

Il faut donc bien déterminer à l’avance si notre idée doit être protégée ou pas.

Si la réponse est oui, alors il faut le faire, même si cela coûte cher car sinon, on perdra son avantage concurrentiel.

C’est pour résoudre plein de petits problèmes juridiques qu’avoir un avocat de confiance avec soi est très important.

On a besoin d’un avocat pour faire des contrats de travail, des partenariats, …

8- Le produit

 

Tout au sommet de la pyramide, vous avez ce que le client voit, le produit, la partie immergée de l’iceberg.

Si on a une pyramide solide avec un produit qui donne un sens à notre mission (qui répond au problème soulevé), alors d’autres personnes voudront se joindre à l’aventure: ils voudront leur part du gâteau 🙂

Kiyosaki dit une chose très importante :

La paresse est la clef du succès. Plus tu es touche à tout, moins tu gagnes d’argent.

Un autre point important à surveiller: l’argent, c’est liquide.

Si vous avez une fuite, il vous suffit de repérer votre point faible et soit de le corriger, soit de le transformer en point fort. Parfois, la solution peut être d’engager quelqu’un qui a les compétences qui vous manquent dans le domaine particulier de la brèche que vous avez.

Bien entendu, vous pouvez également monter une pyramide à l’envers…

Pyramide inversée, le Louvre, Paris
La pyramide inversée du Louvre à Paris

Si vous êtes intéressé par “Avant de quitter votre emploi,” vous pouvez toujours aller voir sur amazon, mais également les deux résumés que j’ai trouvé sur le net : http://www.des-livres-pour-changer-de-vie.fr/avant-de-quitter-votre-emploi/ et http://www.autourdulivre.fr/business/avant-quitter-votre-emploi-multimillionnaire-robert-kiyosaki.

Et vous, comment voyez-vous votre business?

Quel est votre plan d’investissement?

Photos : Thomas Favre-Bulle, www.richdad.com, B. Hbers

5 réponses a Gagnez de l’argent en suivant ces 8 points pour créer votre entreprise à succès (on oublie facilement le 6ème!)

  1. Des éléments tous aussi importants les uns que les autres, merci pour cet article !

  2. merci pour cette article.
    j’ai déjà lu ce livre de robert Kiyosaki « Avant de quitter votre emploi,10 leçons pratiques que tout entrepreneur devrait connaitre s’il veut ériger une entreprise multimillionnaire. » qui est vraiment intéressant pour ceux qui veulent crée une entreprise prospère.
    à bientôt
    Jérôme
    jerome Articles récents…5 Astuces pour trouver un sens à votre vieMy Profile

  3. caroline dit :

    Très intéressant ; à appliquer sans nul doute lors d’une création d’entreprise. C’est un article que j’ai trouvé précis et qui me rappelle mes débuts difficiles dans ce domaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge