Le bonheur, un ticket vers la réussite?
J'ai en moi la force de créer mon propre bonheur. Je n'attends plus que quelqu'un d'autre le crée pour moi.

Le bonheur, un ticket vers la réussite?

A votre avis, est-ce que le bonheur est indispensable à toute réussite ?

Le billet d’aujourd’hui est ma contribution à un carnaval d’articles proposé par Jean-Pascal Guillon, du blog « Les livres du bien-être ». Le sujet de la 66ème édition du festival « À la croisée des blogs » créé à l’initiative de developpementpersonnel.org s’intitule “Le bonheur, tout le monde est à sa recherche mais qu’est-ce que c’est?” Vous trouverez d’ailleurs l’accroche du sujet ici.

J’ai décidé de participer à ce festival parce que la recherche du bonheur est au centre de mes actions, que je me considère comme quelqu’un d’heureux et que c’est parce que je m’étais aperçu que j’étais rentré trop vite dans un cul de sac que j’ai décidé de reprendre ma vie en mains en créant mes propres entreprises.

Une image du bonheur : un arc en ciel vu de ma fenêtre
Une image du bonheur : un arc en ciel vu de ma fenêtre

© mavieenmains

Le bonheur apporte un monde d’abondance

Vous avez certainement déjà entendu cette expression : “qui se ressemble s’assemble?”

A partir du moment où vous avez réussi à faire partie des gens heureux, alors vous attirerez de plus en plus de bonheur autour de vous et vous serez de plus en plus heureux.

Autant cela fera sens aux amateurs de la loi d’attraction que je reste persuadé que cela va plus loin, comme le répète le mantra tibétain OM MANI PADME HUM : Que des fleurs de lotus s’ouvrent sous chacun de vos pas.

Les gens heureux, sans rien faire d’autre qu’être heureux, créeront le bonheur autour d’eux. Ils ne cherchent pas à convaincre les autres, leur seule présence, leur seule vibration, suffira à améliorer leur vie.

Vous rappelez-vous mon article sur les secrets du succès qu’Ils ne veulent pas que vous sachiez dans lequel j’expliquais que notre façon d’être agissait fortement sur notre façon de percevoir le monde?

Je vous expliquais à travers mon exemple vécu du champs de trèfles qu’on ne pouvait pas y trouver de trèfles à quatre feuilles si on savait qu’on n’en trouverait pas alors que ceux qui savaient qu’il y en avait… en trouvaient plein. Ainsi, si vous avez décidé de vivre dans un monde d’abondance et d’opportunités, vous verrez autour de vous des opportunités que vous auriez été incapable de percevoir si vous aviez décidé de vivre dans un monde de restrictions et d’échecs.

On ne compte plus aujourd’hui le nombre d’études prouvant que le bonheur change physiquement votre vie. Le bonheur change votre vie d’un point de vue professionnel, mais également de la santé.

 Pour faire simple, quelqu’un d’heureux sera moins malade, il s’énervera moins devant les imprévus de la vie et saura monter plus facilement sur les marches qui mènent au sommet.

A la recherche du bonheur

Alors, pourquoi est-ce que tout le monde n’est pas à la recherche du bonheur?

Honnêtement, je n’en sais rien.

J’ai l’impression que depuis notre plus jeune âge, on ne cesse de nous rabâcher que notre destin n’est pas dans nos mains, mais dans celles des autres: notre patron, notre maire, notre président de la république, notre prêtre, …, aussi, quand quelque chose ne va pas, nous nous empressons de rejeter la faute sur les autres, sur les événements, … sans rechercher en moi la force de me relever et de transformer les citrons acides en de fantastiques limonades ou en des médicaments, comme par exemple contre les maux de gorge, avec du miel et du gingembre (une recette fantastique, soit dit en passant!)

Devenez des chevaliers Jedi et prenez conscience que la Force est en Vous, que VOUS avez le pouvoir de changer votre vie, d’attirer enfin le bonheur, d’être heureux.

Etre heureux, ce n’est pas rester assis en attendant que d’autres s’occupent de vous, mais c’est prendre sa vie en main et décider soi-même d’agir consciemment pour créer la vie de ses rêves!

Et vous, qu’en pensez-vous?

C’est quoi, le bonheur, pour vous?

Cet article a 13 commentaires

  1. Bonsoir Jean-Louis,
    Le bonheur c’est comme le sourire, c’est contagieux pour ne pas dire viral pour reprendre une expression courante sur le web.
    Lorsqu’on est heureux, on a forcément envie de le partager et de plus cela nous rend plus ouverts sur le monde qui nous entoure.
    Bien au-delà de la simple loi de l’attraction, c’est un état d’esprit qu’il faut entretenir à chaque instant car il y a toujours des petits moments de bonheur qui rendent heureux ceux qui savent les saisir.
    Merci pour ta participation à la Croisée des blogs et à bientôt.

  2. Bonsoir Jean-Louis,

    Le bonheur… Vaste sujet… Quel est-il ? Ou est-il ?
    Dans les vagues des hauts et des bas de l’existence, le bonheur a des haut et des bas au gré de notre humeur et de ce que nous vivons à chaque instant.

    Hélène

  3. Bonjour Hélène!

    Vous auriez pu utiliser la possibilité que j’offre aux blogueurs d’obtenir un lien en dofollow vers leur site :)

    Le bonheur est un état de plénitude, de bien être… et selon la science, il est possible de le cultiver.

    Ce qu’il y a d’amusant là-dedans, c’est que le bonheur peut également être une cause importante dans notre succès : les gens heureux attirant d’autres gens heureux et voyant la vie du bon côté, ils rebondissent plus facilement sur les écueils de la vie.

    Mais en effet, notre niveau de bonheur varie à chaque instant :)

    Amicalement,

    Jean-Louis

  4. Bonjour Jean-Pascal!

    C’était un plaisir pour moi de participer à ton festival, car le bonheur est un élément vraiment important dans mon hygiène de vie et je l’ai recherché avant tout le reste depuis que je suis tout jeune.
    Le bonheur est certainement la brique la plus importante à la réussite.

    Amicalement,

  5. Bonjour Jean-Louis, le bonheur pour moi c’est fonctionner avec son ÂME pour que le cœur soit rempli d’amour à tout instant. De laisser de côté l’égo qui est si menteur. Je suis guidée par les êtres de LUMIÈRE et je me sens très heureuse même en dépression .

  6. Bonjour Dolorès et merci beaucoup pour ton commentaire!

    Je pense beaucoup à toi en ce moment et je viens de te répondre par mail ;)

  7. coucou Jean Louis, le bonheur est l’objectif de chaque humain sauf que chacun en détient sa définition.
    Le bonheur c’est un état d’esprit, une plénitude, la pleine conscience d’être en accord avec le mental, le physique, l’émotionnel et l’égo ??? quelque chose comme ça. Enfin, un état difficile à maintenir dans la durée. Mais c’est ce qui sûr que c’est l’état que nous recherchons à tout moment et que nous voulons garder longtemps ….

  8. Me revoilà Jean-Louis,

    Le bonheur coule à flot pour celui qui veut bien regarder la vie avec des yeux d’enfant, toujours émerveillé de ce qu’il découvre, jour après jour, année après année…

    Pas de souci technique pour ce soir, suis en dofollow…

    Belle soirée à toi ! Au plaisir ;-) !

    Hélène

  9. Pour moi le bonheur c’est la sérénité, quand on est serein on ne peut qu’être heureux et on voit ce que d’autres ne voient pas.
    Et la sérénité, ne s’acquiert que par la pleine conscience et la connaissance, pas celle des livres mais celle de nous-même : Qui suis-je ? D’où je viens ? Quel est mon sens ?

  10. hHeureux EN dDépit DE Ttout/ Rrien

    POUR vous/ chers AUPRÈS
    belle rRéussite/

    merci/

  11. Pour moi c’est comme une courte folie pareil avec la jalousie

  12. Le bonheur, je ne sais plus ce que c’est!!!!
    Mon mari est décédé et un de mes fils 14 mois après , je croyais être forte et en sortir et retrouver le bonheur et bien c’est très difficile, je n’ai plus aucune envie de quoi que ce soit , j’avais des activites avant et maintenant plus aucune ne m’intéresse, pourtant j’essaie mais je n’y arrive pas!! Je me sens Seule, c’est très dur!

  13. salut,pour moi le bonheur est la clef qui nous fait vivre le paradis sur terre.elle chère plus que de l’or,le diamant,elle englobe toute la richesse.comme dit elle ne s’achète pas,ne se prête pas et ne se vent pas du tout.

Laisser un commentaire

9c531af09ceefd5d2396f8f8edad3f77CCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCC