Affirmez-vous, sachez dire OUI !

Affirmez-vous, sachez dire OUI !

Est-ce que vous savez vous affirmer ?

Le manque de confiance en soi vous pèse ?

Inscrivez-vous dès à présent pour ne pas manquer, dès sa sortie prochaine :

​Le programme "J'inspire Confiance !" pour vous permettre de reprendre rapidement et durablement confiance en vous !

Et recevez immédiatement votre guide gratuit de 29 pages sur la motivation

Vous êtes libre de vous désinscrire à tout moment

Dans cet article, vous allez apprendre pourquoi il est important de savoir dire oui quand on veut apprendre à s’affirmer.

Mais avant de commencer, je souhaitais vous informer de l’apparition d’un magazine électronique sur le développement personnel :

A la croisée des blogs développement personnel
A la croisée des blogs développement personnel

 

J’ai eu le plaisir d’apprendre de la part de l’éditeur qu’un de mes articles avait été élu par un panel de blogueurs… et qu’on le retrouverait donc dedans.

Si vous l’achetez avant dimanche premier février, vous pourrez l’avoir au prix de lancement de 0,99 EUR.

Après, il passera au tarif plein (je vous laisse le découvrir en cliquant ici).

Il est au format .epub, mais si vous préférez le .mobi ou le .pdf, vous pourrez le réclamer ;)

La théorie du non dans l’affirmation de soi

La semaine dernière, je lisais un livre sur la confiance en soi qui expliquait qu’il fallait savoir dire non pour apprendre à s’.

Ce n’était pas la première fois que je lisais ça et c’est justement parce que beaucoup de gens le disent que j’ai souhaité vous expliquer dans le cadre de ce billet pourquoi il était au contraire encore plus important de savoir dire OUI pour apprendre à s’affirmer.

A qui faut-il dire OUI?

Comme vous le savez sans doute déjà, je suis parti de très très loin, d’un paria malingre, très grand, myope et mal dans sa peau à un gars presque “normal” (si tant est que la normalité existe).

J’ai même réussi à faire de mes anciennes faiblesses des forces.

Pour cela, je me suis énormément étudié, j’ai appris à vivre avec moi, avec mon moi extérieur comme avec mon moi intérieur.

Déjà, et vous serez forcément d’accord avec moi sur ce point : j’ai dû apprendre à m’accepter tel que je suis, j’ai dû me dire OUI à moi-même.

Ensuite, j’ai pas mal lu.

J’ai toujours été un grand lecteur: n’ayant pas une super vie sociale, ma vie rêvée était beaucoup plus riche, ce qui m’a permis de tester pas mal de choses, de prendre ce qui fonctionnait pour moi et de comprendre pourquoi le reste ne fonctionnait pas.

#citation : comment s'affirmer "Plus on cherche l'approbation des autres, plus on s'éloigne de soi" (à la recherche du bonheur)
Comment s’affirmer ? Citation : « Plus on cherche l’approbation des autres, plus on s’éloigne de soi » (à la recherche du bonheur)

Pour s’affirmer, il faut commencer par définir sa propre écologie

Ça m’a permis de travailler mon écologie personnelle.

Parfois, je la brusque… et tant qu’elle est brusquée, je n’arrive à rien, puis j’arrive à agir en accord avec ce que je suis au fond de moi et les choses semblent se passer pour le mieux, comme si elles avaient été commandées par le grand ordonnateur (appelez-le Univers, Dieu, Allah, Jehovah, Bouddha, Shiva, Odin, … , peu me chaud, toujours est-il que des hasards curieux m’arrivent quand je suis en phase entre ce que je dis, ce que je pense… et ce que je fais).

Là, avec ce blog, je continue de tester des choses, je me suis parfois brusqué, je vous ai sans doute aussi pas mal brusqué… et je suis en train d’arriver à un résultat qui, je le pense, est en accord avec mon moi profond.

Si vous êtes inscrit à ma lettre de diffusion avant le 01/01/2015, alors vous allez vivre ce moment avec moi dès février, sinon, il vous faudra attendre un peu (à moins que vous n’ayez trouvé un de ces vieux formulaires que je n’ai pas supprimé tout de suite).

Donc, pour en revenir à nos moutons sur l’affirmation de soi.

L’enfant apprend à s’affirmer en disant NON

Les jeunes enfants apprennent très tôt à dire non.

Ce mot est comme du miel à leurs oreilles quand il sort de leur bouche, car il leur permet d’affirmer leur différence et d’exprimer leur pouvoir.

Ma fille Sophie a reçu pour Noël une peluche amusante qui répète tout ce que l’on dit et elle prend un énorme plaisir à lui dire “non!” pour entendre la bête répéter “non.”

Le non, elle adore l’exprimer, elle aime beaucoup moins se le prendre dans sa face.

Quand nous lui disons non, alors commence l’épreuve de force.

Elle est encore jeune et elle veut s’affirmer, elle a besoin d’accomplir tout de suite l’acte que nous lui avons refusé et notre non la fait souffrir: “non, nous ne voulons pas que tu mettes plein d’eau partout sur ton beau livre!”

Siiiiiiii!

Elle se jette par terre, hurle, pleure, … je vous passe toute la scène.

Si vous êtes jeunes parents ou jeunes grands-parents, alors vous la visualiserez aisément :)

Comment est-ce que l’adulte apprend à s’affirmer?

Aujourd’hui, je suis adulte, j’ai eu 40 ans en novembre dernier.

Est-ce que j’ai encore besoin de trouver ma personnalité en disant non et en me jetant par terre quand mon désir n’est pas satisfait?

Vous serez d’accord avec moi pour dire qu’en effet, je ne suis plus sensé réagir ainsi.

D’ailleurs, si je m’amusais à réagir comme ça dans le métro, je suis persuadé que vous me prendriez pour fou et que vous vous hâteriez de regarder ailleurs, n’est-ce pas?

La différence énergétique entre le OUI et le NON

Maintenant, je vais vous demander de changer de perspective.

Vous êtes adultes, vous vous centrez sur vous même et vous exprimez ce non.

Qu’est-ce que vous ressentez?

Faites maintenant de même en disant OUI.

Et là, que ressentez-vous?

D’un point de vue énergétique, c’est radicalement différent.

  • Un non renferme, un oui ouvre.
  • Un non rend triste, un oui fait sourire.

Quand je dis non, je me rends malheureux alors que quand je dis oui, je suis heureux.

Vous allez me répondre de suite qu’il faut savoir dire non, car les bonnes poires craquent souvent rapidement : quelqu’un qui ne sait pas dire non aura plus de travail à faire que les autres, ceux qui savent râler on plus souvent raison, …

… et c’est vrai.

MAIS n’oubliez jamais que le NON vous enferme en vous même.

bébé Je ne cherche pas à plaire à tout le monde, car plaire à tout le monde serait plaire à n'importe qui...
Je ne cherche pas à plaire à tout le monde, car plaire à tout le monde serait plaire à n’importe qui…

Définition de l’affirmation de soi

S’affirmer, cela ne veut pas dire fermer la porte aux autres pour marquer sa différence, mais cela veut dire savoir où nous nous trouvons et savoir accepter l’autre dans notre univers.

Je t’accepte dans mon univers sans que cela empiète sur ce que je suis.

Si vous dites non, alors vous vous excluez de plus en plus du monde extérieur et vous aurez de plus en plus de mal à y rentrer par la suite, un peu comme si vous étiez happés tout doucement par des sables mouvants.

Quand vous dites oui, alors vous acceptez le monde dans toute sa grandeur.

S’affirmer en disant oui parce que vous avez pris conscience des frontières

ATTENTION : comme nous venons de le voir, dire oui tout le temps est également risqué.

Pour apprendre à dire oui, il faut déjà avoir conscience de sa propre écologie intérieure et définir qui nous sommes, quelles sont les valeurs qui nous font vivre, …

Pour apprendre à dire oui, il faut donc commencer par savoir exactement qui nous sommes et ce que nous sommes prêts à accepter… comme ce que nous devons refuser.

Beaucoup de personnes qui manquent de confiance en elles ont peur de dire non, alors elles disent oui.

Mais, en disant oui à l’autre, c’est à elles, à leur propre écologie qu’elles disent non.

Définissons maintenant ce qui est vraiment important à nos yeux

Quelle est la personne qui est la plus importante pour vous:

  • VOUS ou l’AUTRE?
  • Qu’est-ce qui est le plus important pour vous:
  • VOS VALEURS ou LES VALEURS de L’AUTRE?
  • A qui devez-vous dire oui en priorité: à VOUS ou à l’AUTRE?
  • N’oubliez jamais la force énergétique du OUI: un OUI ouvre, un NON ferme.

Si vous vous concentrez sur le non, alors vous allez vous enfermer et, au lieu de progresser, vous allez devenir terne, triste, négatif.

Si vous vous concentrez sur le oui, alors vous allez vous ouvrir au monde, devenir lumineux, heureux, positif : les belles choses de la vie pourront vous arriver, tout simplement parce que vous aurez été capable de les voir, de les sentir.

Un exercice pour mieux comprendre la chose

Pour vous aider à vérifier ce point, je vous invite à faire l’exercice suivant:

Regardez autour de vous.

Est-ce que vous connaissez au moins une personne qui vous dit régulièrement: “il faut que je pense aussi à moi, j’ai besoin de me recentrer sur moi et d’en faire moins pour les autres!”

Oui?

Eh bien c’est fantastique!

Maintenant, étudiez cette personne.

Comment est-elle?

Est-ce qu’elle est heureuse?

Souvent, ceux qui ont l’impression de donner trop se disent non.

… et quand elles se mettent à dire non aux autres, elles ont tellement l’habitude de dire non qu’elles continuent à se dire non… résultat, elles disent non à tout le monde.

Souvent, ces personnes ne sont pas heureuses.

Elles croient être fortes, mais on ne s’affirme pas en disant non.

Pour conclure sur l’affirmation de soi

Pour s’affirmer, il faut déjà avoir défini ses valeurs, ce que l’on est et avoir appris à se dire oui.

Ce n’est qu’une fois que l’on a appris à se dire oui que l’on peut accepter l’autre… ou pas.

Tant que ce premier travail n’est pas fait, alors tout le reste restera vain.

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour Jean-Louis,
    J’avais un ami il y a …, qui ne savait pas dire non. Il voulait faire plaisir à tout le monde. Cette envie cachait en réalité une très grosse envie d’être aimé et reconnu par les autres.
    Le problème c’est que oui à tout le monde met parfois dans des situations difficiles.
    Si l’on dit oui à deux invitations en même temps, on ne peut être à deux endroits à la fois et l’une des deux personne (celle qui ne vous verra pas arriver) sera sans doute fâchée alors qu’un non l’aurait juste un peu déçue.
    La franchise est souvent la meilleure conseillère.
    Belle et douce journée.
    Danièle

  2. Bonjour Danièle et merci beaucoup pour votre commentaire!
    Souvent, les gens qui ne savent pas dire non aux autres… passent leur temps à se dire non à eux même, comme si les autres étaient plus important.

    Dire OUI, mais le tout est de savoir à qui, d’où la conclusion de l’article : « Ce n’est qu’une fois que l’on a appris à se dire oui que l’on peut accepter l’autre… ou pas. »

    Bonne journée!

Laisser un commentaire

70d211459478e85f26502e7eac8dd888''''''''