Le premier congrès des infopreneurs
congrès des infopreneurs à Paris

Le premier congrès des infopreneurs

Bien le bonjour!

Le week end dernier, j’assistais à une réunion incroyable : le premier congrès des infopreneurs.

​Pour que ce contenu reste gratuit,

​de qualité et sans pub :

​Parce que chaque euro compte, merci à vous !

Le premier congrès, est-ce que vous vous rendez-compte?

Ce métier, qui n’est pas si nouveau que ça, puisque Vincent Delourmel, mentaliste et magicien, était parmi les tous premiers infopreneurs, en 1999.

Premier congrès des infopreneurs à Paris en 2014
Premier congrès des infopreneurs à Paris en 2014

Définition du métier d’infopreneur

Mais qu’est-ce qu’un infopreneur?

Un infopreneur, c’est un entrepreneur qui vend de l’information sur Internet.

Cette vague d’entrepreneurs nouvelle génération n’a, aujourd’hui et pour ce que j’ai pu en voir, qu’un seul but: améliorer le monde autour d’eux.

  • Vous voulez apprendre à bien jouer au golf ou à la belotte?
  • Vous voulez apprendre la photo?
  • Vous voulez apprendre à mieux gérer votre vie?
  • Vous voulez apprendre à mieux gérer votre argent?

…. alors, vous trouverez certainement un infopreneur qui est passé par les mêmes aléas de la vie que vous et qui sera capable de vous aider à atteindre votre objectif.

Aujourd’hui, nous n’avons plus de temps et un coach à domicile, ça coûte cher.

Un infopreneur va vous proposer une formation en ligne à un prix souvent fort correct.

L’avantage de cette formation en e-learning, c’est que vous pourrez la suivre quand et où vous le souhaiterez, le plus important étant de disposer d’une connexion Internet, ce qu’on trouve à peu près partout aujourd’hui par chez nous : vous n’êtes plus tributaires de votre lieu géographique pour trouver un expert près de chez vous capable de vous aider, puisque ledit expert vous enseigne directement chez vous via votre ordinateur, voire votre smartphone ou votre tablette!

Vous avez des questions?

L’info-preneur se fera le plus souvent un grand plaisir de vous répondre par retour de mail, voire même, parfois, par téléphone ou par visio-conférence.

Le premier congrès des infopreneurs

 

Cette réunion, la première du genre, a eu lieue à côté des Champs Elysée et elle n’était franchement pas donnée : 697 EUR TTC pour ceux qui, comme moi, se sont inscrits tôt, 997 EUR TTC, de mémoire, pour les derniers arrivants.

Nous étions environ 150, ce qui n’est pas beaucoup, mais il faut bien comprendre qu’il s’agissait de la toute première fois, en France, que l’on avait suffisamment d’info-preneurs pour rassembler autant de monde!

L’année prochaine, combien serons-nous : 400? 500? 1000?

Ce métier, à la pointe du service et du marketing en ligne, est en plein essor et de rencontrer ces personnes a été pour moi un réel enrichissement personnel qui a bien amorti ce que cela m’a coûté.

Certains vivent bien de leur métier, d’autres, la grande majorité, galère.

Laurent Chenot, fondateur de la méthode Business3G, nous rappelait d’ailleurs que le plus difficile, c’était de passer de 0 à 1000 EUR par mois.

Comme tout nouvelle création, au début, on rame, on construit, on consolide, on rame… pour un résultat souvent invisible.

Puis, un jour, la voile commence à prendre le vent et alors, pour tout effort, nous n’avons plus qu’à suivre les courants marins.

Ceux qui ont atteint le minimum vital parviendront plus facilement à vivre de leur expertise.

Pour les autres….

Qui peut devenir Info-preneur?

En fait, tout le monde… ou presque.

Il faut avoir un domaine d’expertise, mais qui n’en a pas?

Il est mieux de savoir écrire, mais si vous savez parler, les formations peuvent également se faire au format audio.

Par contre, il faut être persévérant et aimer travailler.

On nous vend le métier d’infopreneur en nous expliquant qu’on ne va travailler que 16 heures par semaine, mais ça, c’est avant d’avoir réussi à mettre son entreprise en orbite… et même là, il faut continuer à investir pour apprendre les dernières techniques de montage vidéo, audio, marketing, … mais également continuer à se former dans son propre domaine d’expertise : un expert qui s’arrête d’apprendre perd doucement son niveau… et finira par se décridibiliser et perdre son audience.

Je pense que c’est un super métier, peut-être le plus beau métier du monde et j’ai été vraiment ravi de pouvoir dire : “I was there!”

Combien serons-nous, l’année prochaine?

Et toi, est-ce que le métier d’infopreneur t’intéresse?

​Est-ce que vous avez apprécié cet article?

Si​ oui  ​et que vous voulez aussi en apprendre plus sur ce projet,

Pourquoi?

Que veux-tu apporter au monde?

Laisser un commentaire

7503de796873b84a03cd320674e3a097oooooooooooooo