Se débarrasser de ses complexes pour se débarrasser du manque de confiance en soi

Se débarrasser de ses complexes pour se débarrasser du manque de confiance en soi

  • Comment se débarrasser de ses complexes?
  • Avez-vous des complexes ?
  • Savez-vous que cela mine votre confiance en vous-même ?
  • Savez-vous qu’une fois la confiance en soi détruite, vous aurez du mal à mener correctement les actions nécessaires à la réalisation de vos rêves ?
  • Comment vos complexes détruisent votre foi en vous-même ?
  • Comment vous en débarrasser une bonne fois pour toutes?
  • Trouvez ci-dessous les réponses à ces questions

 Comment les complexes tuent votre croyance en vos capacités à réaliser vos rêves

 

Selon Wikipedia, le complexe est un ensemble de représentations douloureuses, peu supportables.

Merci de votre fidélité !

Voici des articles dans le même thème ainsi que d'autres qui devraient vous plaire :

Un article central sur le thème de la confiance en soi.
Si vous ne l'avez pas encore lu,  c'est le moment !

Une piste pour guérir du manque de confiance en soi : débarrassez-vous de vos complexes !

Phrases d'auto confiance : comment elles marchent, pourquoi elles sont efficaces. Bonus : 23 citations

Vous doutiez ? Ne doutez plus, voici 4 bonnes raisons de travailler la confiance en soi :

Avez-vous confiance en vous ? Faites ce test et vous le saurez :

Qu'est-ce que la confiance en soi ? Voici une définition complète

Les meilleures citations des grands hommes sur la confiance en soi :

A tester si vous voulez vous faire accompagner L'hypnose pour avoir confiance en soi

Le magazine Psychologies le définit comme un défaut auquel on attache une grande importance et qui peut être aggravé par le regard des autres.

 

Le ou la complexé (e) concentre son attention sur un défaut imaginaire ou bien réel, psychologique ou physique.

Son image d’elle-même s’en trouve totalement déformée.

 

 

Il existe plus d’une cinquantaine de complexes :

 

    • Le complexe d’infériorité : la personne se sous-estime et se sent inférieure aux autres.
    • Le complexe de supériorité : ici, la personne se surestime et se sent supérieure aux autres. Notez que le complexe de supériorité cache la plupart du temps un complexe d’infériorité. Celui qui en souffre essaie de s’en débarrasser en s’affichant comme étant supérieur à son entourage.
    • Le complexe de Napoléon : il touche les hommes de petite taille ou ceux souffrant d’un handicap perçu comme tel. Ces complexés essaient alors de surcompenser ledit handicap à travers la domination d’autrui dans d’autres aspects de leur vie.
    • Le complexe de Cendrillon : il touche les femmes. Il se caractérise par la peur d’être indépendante et le désir d’être prise en charge par autrui.
    • Le complexe de Diane : il touche les femmes. Il consiste en un refus de sa féminité et de sa sexualité.
    • Le complexe de Jocaste : ici, la mère ressent de la pulsion amoureuse pour son fils ou sa fille. Cela peut aller de l’amour maternel à la jalousie incestueuse.
    • Le complexe d’abandon : ici, le ou la complexé(e) croit qu’on ne l’aime pas, qu’on ne l’accepte pas.
    • Le complexe de culpabilité : ici, la personne se sent toujours coupable. Elle déprime ; et cela peut se terminer par un suicide.
    • Etc

 

 

Comme le dit si bien le Dr Aurélia Schneider, psychiatre comportementaliste,

« Les complexes touchent tous les domaines. Ils touchent le visage mais aussi le corps, les parties sexuées et non sexuées du corps, la taille et aussi l’aspect social, c’est-à-dire la peur d’un accent… Les complexes touchent aussi le sens de la répartie, la capacité à faire face dans une conversation et la culture générale… ».

 

Le problème avec la majorité des complexes, c’est qu’ils créent au final chez le complexé un sentiment d’infériorité envers les autres.

 

 

Complexes manque de confiance en soi :Les complexes touchent tous les domaines. Ils touchent le visage mais aussi le corps, les parties sexuées et non sexuées du corps, la taille et aussi l'aspect social, c'est-à-dire la peur d'un accent... Les complexes touchent aussi le sens de la répartie, la capacité à faire face dans une conversation et la culture générale
Complexes manque de confiance en soi :Les complexes touchent tous les domaines. Ils touchent le visage mais aussi le corps, les parties sexuées et non sexuées du corps, la taille et aussi l’aspect social, c’est-à-dire la peur d’un accent… Les complexes touchent aussi le sens de la répartie, la capacité à faire face dans une conversation et la culture générale

 

 

Ainsi, quelqu’un qui a un gros nez se sentira inférieur aux autres qui n’en ont pas.

Quelqu’un qui a une petite taille se sentira inférieur par rapport aux autres de taille moyenne et à ceux de grande taille.

 

Une femme qui a peur d’être indépendante et qui désire être prise en charge par autrui finira par se sentir de moindre valeur qu’une femme qui s’assume entièrement, matériellement comme financièrement.

Quelqu’un qui croit qu’on ne l’aime pas, qu’on ne l’accepte pas comme tel s’efforcera toujours de s’effacer afin de plaire aux autres, s’efforcera toujours de faire ce que les autres lui demandent même si cela le détruit lui-même.

Il ne sentira sa valeur que s’il parvient à projeter l’image qu’on attend de lui.

Dans le cas contraire, il se sentira inférieur.

Etc.

 

À force de se sentir inférieur(e) aux autres, le ou la complexé(e) finira par manquer de confiance en lui-même, en ses capacités à réussir ce que réussissent les autres.

 

 

Par exemple, s’il est de petite taille par rapport aux autres, il manquera tout d’abord de confiance en ses capacités à faire ce que font les personnes de grande taille.

Puis, progressivement, il va généraliser.

Il va commencer par se sentir incapable de faire un tas de choses.

Par exemple, il va d’abord se sentir incapable d’atteindre certains objets situés au dessus de lui.

Il va se sentir trop petit dans son lit.

Il va se sentir bizarre quand il sera à côté de quelqu’un de grande taille.

 

 

Puis, progressivement, il va commencer par avoir peur de se montrer en public et de prendre la parole :

 

« Ne suis-je pas trop petit de taille ? Ne vont-ils pas remarquer combien je suis court ? »

 

Il va tellement se concentrer dessus qu’au final, il va commencer par douter de ses capacités de brillant orateur :

« Mon auditoire va-t-il vraiment m’écouter ? Ne vont-ils pas me sous-estimer à cause de ma petite taille et dévaloriser mes paroles ?, Etc, Etc. »

 

Progressivement, quelque soit la situation, pourvu qu’elle nécessite d’interagir avec autrui, le complexé de petite taille associera ladite taille à une incapacité à maîtriser ladite situation et à connaître le succès.

 

Le complexé de petite taille manquera cruellement de confiance en ses propres capacités.

Il en va de même avec les autres complexes.

 

 

…et une fois que vous manquez de confiance en vous dans de nombreux domaines de votre vie, vous vous sentirez incapable de réaliser vos rêves.

Vous n’agirez plus.

Ou alors, vous agirez de façon inefficace, maladroite.

 

 

Conséquences : vous ne réaliserez pas vos rêves*.

 

Vous finirez même par abandonner l’idée de pouvoir les réaliser un jour.

 

 

Vous vivez alors une existence en dessous de votre potentiel

 

et cela peut entraîner de votre part tristesse, amertumes, et désillusion.

 

Qu’en est-il chez vous ?

Qu’est-ce que cela entraîne ?

 

Et vous, quels types de complexes tuent votre confiance en vous ?

 

Avant de pouvoir soigner un complexe et donc le manque de confiance en soi qui en découle, il vous faut d’abord l’identifier,

 

 

mais il se peut que vous en ayez plusieurs.

 

Il vous faut donc les identifier tous pour vous en débarrasser un à un.

Pour y parvenir, faites ce qui suit :

 

  • Prenez votre précieux carnet de notes et retirez-vous dans un endroit calme, loin de toute distraction (si vous n’en avez pas encore, il est temps d’y remédier ). N’oubliez pas d’éteindre votre téléphone portable si vous en avez un. Ou alors, mettez-le sous silencieux, et retournez, contre terre, la partie face. Ainsi, même s’il sonne, les effets de lumière n’attireront pas votre attention. Ensuite, prenez la liste des complexes décrits ci-dessus. Ils sont les plus courants. Mais comme déjà dit, il y en a d’autre, la liste n’est pas exhaustive. Vous en voulez un autre ? Vous avez par exemple, le complexe d’Électre.

 

Donc, si vous en connaissez d’autres, rallongez la liste.

  • Puis, relisez la description de chaque complexe ; et demandez-vous si vous en souffrez.
  • En général, quand vous vous dites : « Je ne suis pas assez cela… », « Je suis trop ceci… », C’est un signal de ce que vous souffrez d’un complexe.

 

« Je suis trop maternelle », « Ma bouche est trop grosse », « Je ne suis pas assez fort comparé aux autres», etc, etc.

 

  • Ensuite, notez sur une feuille de carnets tous les complexes dont vous souffrez : « Je souffre du complexe de…. », « Je souffre du complexe de… », « Je souffre du complexe de… ».
  • Une fois que c’est fait, passez à l’étape des solutions pour vous débarrasser de vos complexes, retrouver et booster le confiance en soi.

 

3 solutions pour se débarrasser de ses complexes, retrouver et booster la confiance en soi

 

Ce sont vos complexes qui minent la confiance en soi.

Donc, si vous vous en débarrassez, vous retrouverez automatiquement une forte assurance en vous-même.

Voici 3 solutions pour vous débarrasser de vos complexes.

Certaines d’entre elles sont complémentaires.

 

Vous pouvez donc les combiner afin d’obtenir un meilleur résultat :

1ère solution pour vous débarrasser de vos complexes, et retrouver ou renforcer votre foi en vous-même : trouvez les défauts des autres.

 

Vous vous sentez complexé parce que vous vous sentez inférieur aux autres.

Sur le coup, les autres vous paraissent parfaits.

 

…. mais pas vous.

 

Mais la vérité, c’est que tout le monde a des défauts : physiques comme psychologiques.

 

Cela vous paraît trop beau pour être vrai ?

 

Regardez ces 10 femmes mannequins lorsqu’elles ne se maquillent pas.

 

Elles sont belles, c’est clair,

mais elles ne sont pas sans défauts physiques.

 

Si, si,

Regardez attentivement… et vous le constaterez vous aussi !

 

Quant aux défauts psychologiques, nous en avons tous.

 

Par exemple, ne vous sentez pas inférieur aux autres parce qu’on dit de vous que vous vous emportez trop vite.

 

 

Vous n’êtes pas seul.

 

Plein de gens sont dans le même cas que vous.

 

 

De plus, si d’autres personnes ne s’énervent pas vite, soyez convaincu(e) de ce qu’elles ont d’autres défauts psychologiques :

 

L’incapacité à supporter la critique, le refus de reconnaître qu’on peut se tromper, une jalousie obsessionnelle, etc.

 

…et ça, c’est sans compter les défauts dans l’attitude et les comportements :

 

La difficulté d’écouter les autres quand ils parlent, l’envie irrésistible de monopoliser la parole, etc, etc.

 

Alors, si vous voulez vraiment vous rendre compte des défauts physiques et psychologiques des autres, voici deux petits jeux simples à faire :


  • 1er jeu de confiance en soi à faire : sortez dans la rue. Regardez les passants. Observez attentivement leur corps (le visage, les jambes, la poitrine, etc, etc) dans le but de leur trouver un ou plusieurs défauts. Avant la fin des 30 premières minutes, vous en aurez vu assez pour conclure par vous-même que personne n’est parfait physiquement.
  • 2ème jeu d’auto confiance à faire : éloignez-vous de toute distraction. Puis, pendant les 30 prochaines minutes, pensez aux défauts psychologiques de vos parents, amis, proches, et collègues.

 

 

Vous en trouverez tellement que cela vous calmera et vous débarrassera à jamais des complexes que vous ressentez à cause de vos défauts à vous.

 

 

Vous serez à tout jamais guéri du manque de confiance en soi ressenti suite aux complexes.

2ème solution pour supprimer des complexes qui minent la confiance en soi et avoir une foi indestructible en vous-même

 

Concentrez-vous donc sur vos qualités, et enregistrez vos victoires !

Quand on est complexé, on se concentre sur le défaut qui crée ce complexe.

Vous ne voyez que lui.

Vous êtes obnubilé par lui.

À un tel point que vous en oubliez vos propres qualités !

 

 

Il est maintenant temps de vous rendre compte de ce que l’être humain, c’est les 2 côtés de la médaille.

Il est temps de vous rendre compte ce que vous êtes bourré de qualités !

 

 

 

Comme d’habitude maintenant, prenez votre carnet de notes, retirez-vous dans un endroit calme.

Puis, pensez à vos qualités :

 

  • Quelles qualités vous savez que vous possédez ?
  • Qu’est-ce qu’on dit sur vous de bien ?
  • Quels éloges vous fait-on ?


Notez toutes ces qualités dans le tableau des qualités.

 

Nous en reparlerons tout à l’heure.

 

Attention, au début de cet exercice méditatif, il se peut que votre esprit ne voie pas du tout lesdites qualités ! 

 

 

Cela est dû à plusieurs raisons : votre attention est toujours distraite par l’activité menée avant cet exercice méditatif, vous pensez à quelque chose qui vous préoccupe, votre esprit ne s’est pas encore assez échauffé, etc, etc.

 

Laissez-lui donc un peu de temps : 30 minutes, ce serait déjà pas mal !

 

Vous allez voir, bientôt, il va se concentrer sur le sujet

 

…et vous vous trouverez alors de nombreuses qualités (si, si !)

 

 

Non seulement, cet exercice va vous faire énormément de bien,

mais en plus, vous vous rendrez également compte de ce que si vous avez des défauts, vous avez également des qualités.

 

 

De nombreuses qualités !

 

…ce qui aura pour effets de détruire vos complexes quant à vos défauts ou de les diminuer sérieusement.

 

La conséquence de tout ça ? 

 

La voici :

 vous retrouverez et renforcerez par la même occasion votre confiance en vous-même.

Une fois que c’est fait, reproduisez le tableau suivant sur une autre feuille de votre carnet de notes :

 

Tableau à remplir pour retrouver confiance en soi et se débarrasser de ses complexes
Tableau à remplir pour retrouver confiance en soi et se débarrasser de ses complexes

 

Puis, gardez votre carnet sur vous…

 

et remplissez chacune des colonnes à chaque fois que vous recevrez un compliment ou une félicitation.

 

 

 

Si vous n’arrivez pas à le faire à chaque fois, attendez simplement de rentrer chez vous le soir,

 

puis remplissez votre tableau.

 

 

Comme vous l’avez sûrement compris, la colonne « Les félicitations et compliments que j’ai reçus » servira à recueillir les félicitations et compliments que les autres vous font.

 

 

La colonne « Date à laquelle je les ai reçus » servira à recueillir la date à laquelle ils vous les ont faits.

 

Pour un meilleur impact psychologique et émotionnel, vous pouvez même rajouter l’heure.

 

 

Pas besoin de mettre l’heure exacte car vous n’aurez pas forcément le réflexe de regarder une montre juste après qu’on vous ait fait un compliment.

Mettez juste une heure approximative.

 

La colonne « Les qualités qui ont déclenché ces félicitations et comportements de la part des autres » va comporter les qualités que vous avez identifiées en vous-même et qui ont poussé les autres à vous complimenter.

 

Ici, vous partirez des félicitations et compliments reçus pour vous demander quelles qualités se trouvent derrière.

 

 

Ce n’est pas difficile à faire :

 

Si par exemple, on vous dit que vous êtes quelqu’un d’attentionné, à votre avis, quelle qualité se trouve derrière ?

 

C’est votre capacité à tenir compte des autres et à prendre soin d’eux !

 

Aussi simple que ça !

 


Remplir ce tableau évitera que les félicitations et compliments (que vous recevez) passent inaperçus ou soient oubliés…

 

…comme c’était le cas jusqu’à maintenant.

 

Cela vous permettra de vous rendre davantage compte de vos qualités.

 

Votre cerveau va ainsi les enregistrer avec plus de force et d’émotion !

 

Conclusion : vous retrouverez ou renforcerez davantage votre confiance en vous.

Mais ce n’est pas tout !

il vous sera également plus facile de vous rapprocher davantage des autres et d’interagir avec eux plus efficacement.

 

3ème solution pour en finir avec les complexes et acquérir une assurance inébranlable en vous-même : traitez la source de votre complexe.

 

Si vous êtes complexé(e) parce que vous souffrez d’obésité, faites en sorte de mincir.

Si vous êtes complexé(e) parce que vous vous sentez faible comparativement à d’autres personnes, soulevez des haltères et musclez-vous.

 

Par contre, certaines sources de complexe peuvent être vraiment difficiles à éliminer :

 

Par exemple, vous faire refaire le nez peut vous revenir vraiment cher.

 

Grandir de taille n’est pas possible(en tout cas pour le moment) si vous n’êtes plus un enfant.

Etc…

 

Si vous vous trouvez dans de telles situations, privilégiez la 1ère et la 2ème solution.

 

Et… cessez de vous empoisonner vous-même l’existence.

 

Personne n’est parfait !

 

VIVEZ VOTRE VIE !!!

 

 

Voilà, avez-vous souffert de complexes qui ont miné votre confiance en vous-même ?

Comment vous en êtes vous débarrassé ?

Si vous n’y êtes pas parvenu, maintenant que vous avez le remède, qu’allez-vous faire ?

Dites-nous dans les commentaires ci-dessous ce que vous allez mettre en place

… et quand :

 

* Concernant la réalisation de vos rêves, si vous avez l’impression que tout se ligue toujours contre vous et que vous ne savez pas  du tout par où commencer pour changer cet état de fait, je vous conseille la lecture de cet article : La méthode (gratuite) en 7 étapes pour réaliser ses rêves.

Cet article a 1 commentaire

  1. Merci pour cette aide précieuse, nous avons tous des complexes, qu’ils soient petits ou grands ils peuvent nous compliquer la vie voire même la rendre impossible.
    Nous apprenons à faire avec, alors qu’il faudrait apprendre à vivre sans!!! il n’y a après tout aucune raison pour vivre avec eux!!!!
    Se libérer des poids quels qu’ils soient est un travail important.

Laisser un commentaire

8ce4f7fda6e0bb0cf90d571c92c2e9ad%%%%