Avoir confiance en soi : le guide gratuit

Avoir confiance en soi : le guide gratuit

Vous avez de nombreux défis à relever dans votre vie : satisfaire vos clients, bien exécuter vos taches professionnelles, gagner suffisamment d’argent, prendre soin de votre conjoint, passer du temps avec lui, éduquer vos enfants, consacrer de votre temps à vos enfants, etc, etc.

Le manque de confiance en soi vous pèse ?

Inscrivez-vous dès à présent pour ne pas manquer, dès sa sortie prochaine :

​Le programme "J'inspire Confiance !" pour vous permettre de reprendre rapidement et durablement confiance en vous !

Et recevez immédiatement votre guide gratuit de 29 pages sur la motivation

Vous êtes libre de vous désinscrire à tout moment

Avec toutes ces choses à accomplir, il peut arriver que l’on échoue ou que l’on ait peur d’échouer. Dans l’un ou dans l’autre cas, notre confiance en nous-mêmes est touchée ; et nous commençons par manquer d’assurance en nos capacités.

À quoi sait-on que l’on manque de confiance en soi-même ? Quelles sont les étapes pour l’avoir, la retrouver ou la renforcer ? Quel est le secret pour réussir chacune de ces étapes ? Ce guide gratuit vous dévoile tout.

Les signes que vous manquez d’assurance en vos capacités

Vous arrive-t-il de vous entendre dire ou penser par rapport à un domaine de votre vie :

  • Je ne sais pas si je vais y arriver ?,
  • Je ne trouve pas de porte de sortie ?,
  • C’est difficile ?,
  • C’est compliqué ?,
  • C’est trop dur ?,
  • J’essaie tout, mais rien ne marche ?
  • Je suis fatigué (e), j’en ai marre ?
  • Ils vont me rejeter ?
  • Ils vont se moquer de moi ?
  • Je me sens stressé (e) ?

Vous arrive-t-il, dans un domaine de votre vie, d’hésiter au moment de passer à l’action ? Vous arrive-t-il de préférer reporter cette action-là ?

Si vous avez répondu « Oui » à une seule de ces questions, c’est que vous manquez probablement d’assurance en vous, en vos capacités à réussir ce que vous entreprenez dans le domaine en question. Vous vous demandez comment réussir ce que vous voulez faire ; et comme cela vous semble trop difficile ou compliqué, vous n’agissez pas, agissez mal, ou reportez carrément vos actions.

Mais attention, il faut distinguer le manque de confiance temporaire en soi de celui qui perdure. Celui qui manque temporairement de foi en lui-même se reprend rapidement en lui. L’autre reste bloqué.

défaite citation bruce lee
citation de Bruce Lee sur la défaite. Et vous, que vous apprennent vos défaites ?

Prenons le cas de Ludovic. Son patron lui a confié un travail qui nécessite de nombreuses recherches et un grand engagement de ressources énergétiques, mais lui a demandé de le livrer dans des délais plutôt courts.

Ludovic peut manquer temporairement de confiance en lui-même et se demander : « Est-ce que je vais y arriver ? Je ne sais pas ». Stressé, il peut se ronger les ongles quelques minutes. Mais il va se reprendre bientôt en mains : « Bon sang ! Qu’est-ce que je fais ? Je ne vais pas abandonner si facilement ! La question que je devrais plutôt me poser, c’est : « Comment je m’organise pour respecter l’échéance tout en fournissant un travail de qualité ? ».

Mais si Ludovic souffre d’un véritable manque de confiance en lui-même, il va abandonner la bataille avant même de l’avoir commencée ; ou alors, il ne va pas y mettre tout son être. Il va se dire : « De toute façon, je ne pourrai jamais le faire à temps ! Ce n’est pas la peine que je me dérange autant ! ». Et là, Ludovic va échouer à coup sûr.

Attention, cela ne signifie pas que Ludovic tiendra forcément les délais s’il ne fait que manquer temporairement de confiance en lui-même et se reprend rapidement en mains. Mais son patron remarquera, à travers le travail abattu (même si Ludovic n’a pas fini à la date limite) et les soins qu’il y a apporté, qu’il a vraiment mis son cœur dans ce travail !

Même s’il reproche à Ludovic de n’avoir pas pu finir à temps, il gardera quand même confiance en lui, se disant que Ludovic est capable de lui fournir un travail de qualité et qu’il aurait juste besoin de se réorganiser pour tenir dans les délais.

La capacité de Ludovic à retrouver rapidement foi en lui-même aura fait toute la différence !

En fait, c’est normal de douter de soi-même de temps en temps dans un domaine donné ; et ce n’est pas vraiment un signe de manque d’assurance en soi. Car si vous en manquiez vraiment, vous n’auriez pas le réflexe de vous reprendre en mains à temps ; ou alors, vous aurez le réflexe, mais vous n’y arriverez pas.

Mais si dans un domaine donné, vous doutez tout le temps ou très souvent de vous-même, voici venu pour vous le moment de découvrir les étapes pour retrouver confiance en vos capacités à réussir.

Les 4 étapes pour retrouver confiance en soi

1) 1ère étape pour croire en vous-même dans n’importe quel domaine de votre choix : changez votre perception du manque de confiance en soi

Bruce Lee disait : « La défaite est un état d’esprit. Personne n’est vaincu jusqu’à ce que la défaite soit acceptée comme une réalité. Pour moi, la défaite en quelque chose est simplement temporaire ; et sa punition est seulement l’urgence pour moi de faire de plus grands efforts pour atteindre mon objectif. La défaite me dit seulement que quelque chose est faux dans ma façon de faire. La défaite est un chemin menant au succès et à la vérité ».

Pour comprendre ce qu’est vraiment le manque de confiance en soi, remplaçons le mot « Défaite » par le groupe de mots « manque de confiance en soi ». Allons-y.

« Le manque de confiance en soi est un état d’esprit. Personne n’est vaincu jusqu’à ce que le manque de confiance en soi soit accepté comme une réalité. Pour moi, le manque de confiance en soi, dans un domaine donné, est simplement temporaire ; et sa punition est seulement l’urgence pour moi de faire de plus grands efforts pour atteindre mon objectif. Le manque de confiance en soi me dit seulement que quelque chose est faux dans ma façon de faire. Le manque de confiance en soi est un chemin menant au succès et à la vérité ».

Vous voyez, la nature a mis en nous de nombreux mécanismes qui sont une bénédiction. Mais nous les percevons plutôt comme des malédictions. Le manque d’assurance en soi est l’un d’entre eux.

Le manque de confiance en soi dans un domaine n’est qu’un signal, le signal selon lequel quelque chose ne va pas et qu’il nous faut opérer un changement.

confiance en soi
Le manque de confiance en soi est un état d’esprit. Personne n’est vaincu jusqu’à ce que le manque de confiance en soi soit accepté comme une réalité.

Donc, si je doute trop souvent de moi-même dans un domaine donné, au lieu d’abandonner et de penser que je ne réussirai jamais dans ce domaine, je devrais plutôt me dire : « Tiens, je manque souvent d’assurance en moi-même dans ce domaine. Pourquoi ? Je veux le découvrir. Car si je trouve le mal, je pourrai trouver le remède, si je trouve le problème, je pourrai trouver la solution ».

Je vous donne un exemple pour que tout ça soit plus clair : dès que je vois une femme séduisante à mes yeux et que je veux l’aborder, je sens que ma confiance en moi me quitte. Alors, je m’interroge : « Pourquoi est-ce que je ne crois pas en moi-même dans ce domaine ? Qu’est-ce qui fait que ma confiance en moi-même me quitte dès que veux aborder une femme séduisante ? »

Et là, les réponses vont fuser : « J’ai peur d’être rejeté », « J’ai peur qu’elle se moque de moi », « Je suis souvent mal habillé », « Je me sens vilain », « Je ne suis pas assez bien pour elle », etc.

Une personne peut, à elle seule, avoir plusieurs réponses à cette question ; et les réponses peuvent changer d’une personne à l’autre.

Mais une chose est sûre : « Maintenant que vous connaissez le mal, vous pourrez vous concentrer sur le remède approprié ».

2) 2ème étape pour croire en vous-même dans n’importe quel domaine de votre choix : pensez « Commencer petit, et progresser chaque jour »

Nous vivons à un siècle où on veut aller vite en tout. On veut des résultats immédiats, sinon rapides ; et là, forcément on se casse la tête car on n’est pas prêt.

Tout le monde est impressionné par les revenus colossaux générés par de grosses entreprises telles que Microsoft, Coca-Cola, Exxon Mobil, etc.

Mais beaucoup oublient que la majorité d’entre elles ont plus de 100 ans. Par exemple, Coca-Cola a été créée en 1886. On est en 2015. Coca-Cola a donc 129 ans.

Parlons de votre vie personnelle

Parlons de votre vie personnelle : voici quelques questions qui devraient vous faire voir que pour réussir, il nous faut démarrer petit et progresser chaque jour vers l’objectif désiré.

– Vous êtes capable de courir aujourd’hui ? Oui ? Ok ! Au moment où vous sortiez du ventre de votre mère, vous n’arriviez même pas encore à ramper. Et d’ailleurs, du ventre de votre mère à vos premiers pas, il vous a fallu combien de temps ? Une journée ? Un seul essai ?

– Dans quelle matière excellez-vous à l’école ? Les mathématiques, l’anglais ? D’accord ! Il vous a fallu combien de temps pour les maîtriser ?

– Vous vivez une merveilleuse relation de couple ? Il vous a fallu combien de temps pour la construire ?

On pourrait continuer à citer des tas d’exemples. Mais observez, par vous-même, votre vie ; et vous constaterez que pour tout ce que vous avez accompli d’extraordinaire, vous avez dû commencer petit et progresser jour après jour.

Comprenez donc que vous n’allez pas acquérir confiance en vous en une seconde ; et s’il existe des formules rapides pour vous amener à croire en vous dans un domaine donné, cette confiance en vous-même, acquise si vite, s’évaporera tout aussi rapidement.

Une fois que vous avez compris qu’il faut commencer petit et agir chaque jour pour retrouver ou avoir une forte confiance en vous dans un domaine donné, vous êtes prêt(e) à créer un plan d’action qui vous fera acquérir une foi inébranlable en vous-même.

3) 3ème étape  pour croire en vous-même dans n’importe quel domaine de votre choix : faites un plan d’action et agissez

Votre plan d’action variera en fonction du domaine concerné, et de la raison pour laquelle vous manquez de confiance en vous.

Comment augmenter votre confiance en vous

Mais quelque soit votre plan d’actions :

– Partez de la raison pour laquelle vous manquez de confiance en vous ; et trouvez les solutions utilisées par ceux qui avaient le même problème que vous,

– Une fois ces solutions trouvées, transformez-les en objectifs à atteindre, et utilisez-les selon un planning bien établi. Veillez toujours à commencer petit, mais à progresser chaque jour vers leur réalisation.

Voici un exemple pour y voir davantage clair : par le passé, Lucie a échoué 2 ou 3 fois à des examens scolaires et universitaires. Alors, elle a commencé par manquer de confiance en ses capacités à réussir à ce type d’examens. Or, elle en a justement un nouveau à passer.

Alors, elle se demande : « Pourquoi est-ce que n’ai pas confiance en ma capacité à réussir aux examens ? ». Voici la réponse qu’elle trouve : « Tous ces échecs passés ont réussi à me faire penser que je suis nulle ».

Elle a mis le doigt sur le problème : ses échecs passés. Elle se documente alors sur comment passer de l’échec au succès.

Là, elle se rend compte que ceux qui ont échoué, puis réussi sont ceux qui ont commencé par chercher ce qui les a fait échouer, à travailler là-dessus, et à essayer à nouveau.

Lucie se demande alors : « Qu’est-ce qui m’a fait échouer à mes différents examens ? ». Elle découvre que c’est son habitude de se concentrer uniquement sur les matières les plus coefficiées dans son domaine.

Or, étant donné qu’elle ne les maîtrise pas non plus en profondeur, il suffit qu’elles tombent sur certaines épreuves pour obtenir de très mauvais résultats.

Elle sait donc qu’elle doit travailler sur 2 points : se consacrer davantage aux matières peu coefficiées, et améliorer sa compréhension des matières les plus coefficiées.

Elle se fixe ces 2 objectifs, puis définit un planning précis d’étude. Mais elle veille à commencer par les bases (qu’elle avait ratées) et ne s’astreint qu’à 1 heure par jour d’étude à la maison.

Elle sait qu’elle pourra passer à 1h 15, puis 1h30, ensuite 1h45 et enfin 2 heures une fois qu’elle aura pris l’habitude d’étudier 1 heure par jour, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, et qu’elle en ait envie ou pas.

Lucie va bientôt remarquer qu’elle s’améliore considérablement. Ses notes suivront petit à petit ; et sa confiance en elle va commencer à grandir ; ce qui nous amène à la 4ème étape.

4) 4ème étape pour croire en vous-même dans n’importe quel domaine de votre choix : consignez vos victoires, même petites

Si vous avez tant manqué de confiance en vous dans un domaine donné, c’est parce que votre esprit a enregistré, au fil du temps, vos échecs dans ce domaine-là. Pire : il vous les fait revivre de temps à autre, les faisant suivre de commentaires destructeurs.

Maintenant, vous allez faire le contraire. Vous allez enregistrer vos victoires, même petites. Et vous allez changer votre discours intérieur.

Commencez par vous procurer un carnet de notes ou un cahier. Nommez-le « Carnet/Cahier des victoires ».

À chaque fois que vous ferez un pas (même tout petit) en direction de votre confiance en vous-même, mentionnez-le dans le cahier. Puis, félicitez-vous ; et à cette occasion, développez une pensée positive.

Cette félicitation peut n’être qu’un simple applaudissement que vous vous faites à vous-même, un bond de joie, ou un petit cadeau que vous vous offrez.

Cette pensée positive devra être courte et au présent.

Par exemple, vous avez réussi à complimenter un inconnu ? Notez-le dans votre carnet, félicitez-vous de la manière qu’il vous plaira, puis dites « Ouais, je suis quelqu’un qui réussit à sympathiser avec les inconnus ».

Vous êtes avec une bande de copains ? Et vous avez réussi à prendre la parole ? Notez-le dans votre carnet, offrez-vous par exemple un album de votre chanteur préféré, puis dites « Bravo (votre prénom) ! Tu es quelqu’un qui prend la parole en public ».

Lorsque votre esprit va vous rappeler un échec vécu, rappelez-vous d’une victoire, puis émettez 3 fois la même pensée que celle développée lors de ladite victoire.

Progressivement, votre esprit va remplacer ces mauvais souvenirs par ceux positifs. Votre foi en vous-même se décuplera.

Le secret pour réussir chacune de ces étapes et retrouver enfin confiance en vous

Suivez ces différentes étapes ; et vous réussirez à avoir, retrouver et/ou décupler votre assurance en vous dans n’importe quel domaine. Au passage, vous aurez accumulé pas mal de victoires, améliorant votre vie et peut-être celles de ceux que vous aimez.

Mais voilà, une chose est de connaître toutes ces étapes. Une autre est de les appliquer. J’ai pour habitude de dire que la vie ne nous paye jamais pour ce que nous savons, mais pour ce que nous savons et appliquons.

Et dans le cas d’espèce, si vous faites de chaque étape un succès, alors vous trouverez le succès final recherché : une confiance en vous indestructible.

Quelque part dans cet article, j’avais déjà parlé du secret pour réussir chacune de ces étapes. Mais je vais en parler davantage ici : commencez petit, et progressez chaque jour.

Si une étape vous semble trop compliquée pour vous, fractionnez-la en sous-étapes faciles pour vous à exécuter.

Vous n’avez pas confiance en votre leadership ? Vous sentez qu’il vous faut le développer. Et vous avez appris lors d’un séminaire que l’une des qualités d’un leader, c’est de savoir féliciter et encourager ses collaborateurs ? Mais voici le problème : ce n’est pas simple pour vous de féliciter les autres.

Si c’est vraiment difficile pour vous de complimenter les collaborateurs, vous aurez beaucoup de mal à le faire ! Alors, ayez une sous-étape « Commencer à me féliciter moi-même », et une autre sous-étape « Commencer à féliciter les personnes de mon entourage privé : mon mari, ma femme, mes enfants, mes frères et sœurs, etc ».

Une fois que vous aurez franchi ces sous-étapes, vous constaterez ceci : l’envie de féliciter vos collaborateurs commencera à vous habiter. Un jour ou l’autre, vous les complimenterez avant même de vous rendre compte que vous l’avez fait.

Votre confiance en votre leadership se développera du même coup. Car vous aurez posé avec succès un acte que vous savez propre aux leaders.

Mais attention, veillez à travailler sur ces sous-étapes étapes jour après jour. Ne laissez pas passer une journée sans avoir fait un pas de plus vers votre objectif. Rome ne s’est pas construite en un jour. Tout le monde le sait.

Mais si ses bâtisseurs s’étaient amusés à travailler une journée, à interrompre les travaux, à ne les reprendre que quand ça leur chante, puis à les interrompre à nouveau, et ainsi de suite, Rome ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui.

Voilà, dites-nous dans les commentaires ci-dessous : si vous avez déjà manqué de confiance en vous, et ce que vous avez fait pour vous en sortir. À bientôt pour le prochain article !

Laisser un commentaire

b71c26738b94f9fc07190232300338e9;;;;;;;;;;;