Comment agir sans remords ni regrets

Comment agir sans remords ni regrets

Est-ce que vous savez agir sans remords ?

Le manque de confiance en soi vous pèse ?

Inscrivez-vous dès à présent pour ne pas manquer, dès sa sortie prochaine :

​Le programme "J'inspire Confiance !" pour vous permettre de reprendre rapidement et durablement confiance en vous !

Et recevez immédiatement votre guide gratuit de 29 pages sur la motivation

Vous êtes libre de vous désinscrire à tout moment

Il y a quelques temps, j’ai posté la photo d’une jolie rose avec le message suivant sur ma page Facebook : “Le bonheur, c’est de traverser la vie sans jamais regretter le passé.”

C'est quoi, le bonheur ?
Le bonheur, c’est de traverser la vie sans jamais regretter le passé

Les commentaires sous la photo ont été TRES nombreux et je vous invite à aller les consulter pour voir si, vous aussi, vous vous retrouvez en eux? (cliquez ici pour aller les consulter).

.

Le bonheur, c’est de traverser la vie sans jamais regretter le passé

Ce qui en ressort, c’est que cette rose… et cette expression ont touché beaucoup de personnes différentes.

De nombreuses personnes ont énormément de mal à ne pas regretter leur passé… et font un amalgame entre regretter et oublier.

Il ne faut pas oublier, mais apprendre de ce que l’on a vécu.

Ce n’est pas la première fois que j’en parle et me dévoile dans le cadre de ce blog. D’ailleurs, comme vous le savez si vous me suivez depuis quelques temps maintenant (si ce n’est pas le cas, je vous invite à lire cet article sur le regard des autres).

Regretter ne veut pas dire “se rappeler,” de même qu’apprendre les leçons de l’histoire ne veut pas dire se frapper la poitrine avec son poing tous les jours en prononçant haut et fort son mea culpa et mea maxima culpa.

Ne pas regretter, c’est apprendre des leçons du passé pour progresser et améliorer sa vie.

Si je suis aujourd’hui ce que je suis devenu, c’est grâce à ce que j’ai appris par le passé… et si je ne l’apprends pas par la sagesse, alors je l’apprendrai par la souffrance, comme le disait Melchissedech (lien vers une discussion sur wikipédia pour ceux qui ne le connaîtraient pas : je n’ai découvert ce roi qu’il y a peu).

Si tout pouvait être aussi simple, ce serait génial : je fais des erreurs parce que je suis humain, j’apprends de mes erreurs pour devenir quelqu’un de meilleur et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Un souci qui peut se présenter?

Eh bien, tout simplement : nous ne sommes pas seuls.

Parfois, nous faisons d’énormes boulettes qui nous font énormément souffrir… et qui font également souffrir les autres.

Nous nous relevons comme nous le pouvons, nous nous reconstruisons, mais il y a pourtant parfois quelqu’un pour venir nous rappeler notre passé, comme pour nous interdire d’évoluer, de passer à un stade supérieur?

Quelqu’un qui trouve d’anormal que nous puissions avoir une belle vie avec ce que nous avons fait dans le passé.

La question que l’on doit leur poser, dans ce cas, c’est : De quel droit est-ce qu’ils veulent m’interdire toute rédemption, m’empêcher d’avancer, d’apprendre… et d’être heureux?

En fait, s’ils sont comme ça, c’est que eux sont dans l’incapacité de tirer un trait sur ce qui s’est passé, qu’ils ne sont pas capables d’apprendre de leurs erreurs… et ils vous interdisent donc, à vous, d’apprendre des vôtres, d’erreurs.

Je ne vais pas parler plus avant dans le cadre de cet article des réactions que je vous conseillerai d’avoir dans ce cas de figure, ce sera l’occasion d’écrire un nouvel article :)

Courte présentation du sujet : comment agir sans regrets?

verre à moitié plein ou à moitié vide © Ulisse Albiati
Agir sans remords : verre à moitié plein ou à moitié vide?

© Ulisse Albiati

Dans le cadre de ce billet, nous nous demanderons, dans un premier temps, ce qu’il vaut mieux avoir: des remords ou des regrets?

… et nous nous demanderons pourquoi?

Vaut-il mieux agir et avoir des remords ou ne pas agir et avoir des regrets?

… mais si j’ai peur d’avoir des remords, comment agir sans avoir de remords?

Comment ne jamais rien regretter ?

Ensuite, nous parlerons des expériences que la vie nous apporte et je vous présenterai mon plan en quatre points pour ne rien regretter.

Mais commençons…

.

Vaut-il mieux avoir des remords que des regrets?

Une maxime bien connue dit : « il vaut mieux avoir des remords que des regrets ».

Pour la comprendre, il faut se demander à quel moment interviennent les remords… et à quel moment interviennent les regrets?

Avoir des remords

Les remords interviennent quand j’ai pris une décision que je juge mauvaise : je me dis que j’aurais dû agir autrement.

Je tire un bilan de mon action, je sais ce que j’avais, je sais ce que j’ai aujourd’hui.

Les remords sont mesurables.

Avoir des regrets

Les regrets viennent lorsqu’on a souhaité entreprendre quelque chose et qu’on n’a pas eu le courage de le faire ou que l’on n’a pas pu le faire.

Ici, il y a un sentiment de manque, de se dire quelque chose, mais qu’on ne l’a pas fait, soit par manque de courage, soit tout simplement parce que les événements, parce que la vie en ont décidé autrement.

On sait ce que l’on avait, on sait ce que l’on a eu… mais on ne saura jamais ce que l’on n’a pas pu avoir.

Les regrets ne sont pas mesurables.

Ils n’ont de limites que notre propre capacité d’imagination… et je ne sais pas pour vous personnellement, mais moi, j’ai une GRANDE capacité d’imagination : j’ai toujours été très rêveur.

Seulement, vous ne saurez jamais vraiment ce que vous aurez raté, ce que vous auriez pu devenir, aussi la force des regrets peut être énorme, fantastique, à vous couper dans votre élan, à submerger votre vie actuelle d’un tsunami de désolation.

Vous n’êtes pas passé à l’action et vous n’avez pas reconnu que vous aviez pris le meilleur choix en fonction des informations dont vous disposiez sur l’instant présent.

Vous n’êtes pas satisfait de votre vie actuelle et vous vous demandez comment votre vie aurait pu être si vous aviez agi différemment.

Donc, pour agir sans regrets, il faut déjà agir et ne pas rester sur le bord de la route.

Ce que l’expérience peut apporter

Le meilleur moyen pour agir sans regrets : Quoi que tu puisses faire, quoi que tu puisses rêver, commence MAINTENANT! (citation de Goethe).
Le meilleur moyen pour agir sans regrets : Quoi que tu puisses faire, quoi que tu puisses rêver, commence MAINTENANT! (citation de Goethe).

Et si vous aussi, vous preniez conscience que l’échec est un bon moyen d’apprendre?

En entreprenant une action, quelque part, vous êtes toujours gagnant: soit vous atteignez votre but, soit vous avez appris une leçon qui va vous permettre de monter sur la prochaine marche de votre vie.

.

La stratégie en quatre points pour ne rien regretter et prendre la bonne décision

Aujourd’hui, même si j’ai fait des conneries monumentales que je ne me plairai pas à écrire ici dans un blog lu par plus de 8000 personnes par mois (au moment où j’écris ces lignes, ça augmente plutôt vite en ce moment, merci à tous et à toutes de me suivre, du fond du coeur! … et si vous n’êtes pas encore inscrits à ma lettre de diffusion, sachez que c’est encore possible via le formulaire sur la droite), je ne les regrette pas.

Pour agir sans regrets, mettez ce plan en place, essayez-le à chaque fois que vous devrez prendre une décision… et si pour vous aussi, ça marche, alors vous allez être content de la transformation que vous allez apporter à votre vie !

1- Faites le bilan de la situation :

Il y a bien certaines choses que j’ai faites qui m’ont fait souffrir… vachement longtemps.

Il y a aussi eu ce moment où je me suis demandé: bon, d’accord, je n’aurai pas ce que je veux obtenir, à ce stade, ce n’est plus de la persévérance mais de l’obstination, mais maintenant, objectivement, qu’est-ce que cela m’a appris?

ET VOUS SAVEZ QUOI?

Sur le moment, je n’ai pas trouvé.

Un an plus tard, je n’avais toujours pas trouvé.

Deux ans plus tard, j’avais oublié, mais j’avais mis en place une stratégie de vie différente : quand je contactais des gens, j’avais décidé, plutôt que de les relancer indéfiniment, de les contacter deux fois seulement et pas une de plus… et si je n’avais pas de nouvelles, alors ça voulait dire qu’ils n’étaient pas intéressés.

Ça a été très dur, car il fallait que je me fasse confiance…. mais ça a marché, c’est comme ça que j’ai rencontré Claudia.

Si j’avais agi comme avant, je lui aurais fait peur et elle serait partie.

Aujourd’hui, des années plus tard, je sais ce que cette souffrance m’a apporté, même si, à l’époque, je n’avais pas compris.

2- Prenez conscience que vous ne pouvez pas avoir toutes les informations

Un grand mensonge de notre époque, cultivé par notre système scolaire, c’est de nous faire croire que nous ne pouvons pas trouver la bonne solution sans avoir toutes les informations.

J’ai eu, en Master 2 de commerce, un professeur qui avait été directeur financier d’une très grande entreprise de lingerie.

Il nous expliquait qu’à l’école, nous avions toutes les informations dont nous avions besoin… et exclusivement ces informations.

Dans la vraie vie, c’était justement l’inverse: nous croulons sous l’information, nous avons des données dans tous les sens, certaines sont justes, d’autres sont fausses… et le pire de tout, c’est que nous n’avons jamais toutes les informations dont nous avons besoin!

Même au service financier d’une grande boîte, avec tous leurs moyens, ils n’ont pas ça, alors pourquoi est-ce que vous, vous auriez l’information suffisante pour prendre les bonnes décisions?

La réponse est simple, vous n’avez pas toutes les bonnes informations, chaque décision que vous prenez vous fait peur parce qu’elle n’est pas sûre à 100%… et il faut que vous en preniez conscience quand vous faites un choix.

Il ne sert à rien d’avoir des regrets et de ressasser le passé en se disant qu’on aurait pu faire autrement, il faut prendre conscience que ce que vous l’avez fait, vous l’avez fait en votre âme et conscience, que c’était, sur le moment, la meilleure décision à prendre, que si ça n’avait pas été le cas, vous ne l’auriez pas prise.

Parfois, on prend une décision en sachant que c’est une erreur, mais on le fait quand même : là encore, il faut simplement savoir pourquoi nous l’avons fait… et en tirer les conséquences.

.

3- Passez du plan perdant au plan gagnant

L’école (encore elle) nous enseigne que si nous n’avons pas juste, alors nous avons faux.

Logique, me direz vous?

FAUX!

En fait, il n’y a même rien de plus faux, en fait… ou en tout cas, il n’y a rien de plus faux dans notre vie de tout les jours.

C’est vrai à l’école.

Si, pour 2+2 je note 22, alors, selon le système mathématique utilisé à l’école, j’ai faux.

Cependant, on pourrait utiliser une autre base qui dit que le “+” est agglutinant, dans ce cas, 2+2=22 … et 4 serait une réponse fausse.

Mais là encore, nous sommes dans un monde absolu où n’existent que deux réalités : ce qui n’est pas vrai est faux.

Dans notre monde, comme je l’ai dit plus haut, nous croulons sous l’information.

A chaque pas que je fais, je crée de l’information fausse… et de l’information juste.

Rien de ce que je fais est à 100% juste ou à 100% erroné.

Chaque acte que je fais change le continuum dans lequel je me trouve et une infinité de données sont transformées, certaines en bien, d’autres en mal.

Je ne suis plus dans un modèle perdant, c’est à dire un modèle dans lequel j’ai raison ou tort (donc si je me plante, c’est mort), mais dans un modèle gagnant: quoi que je fasse, dans quasiment tous les cas, je peux m’en sortir gagnant : je ferai des expériences qui, quoi qu’il arrive, m’aideront à avancer dans ma vie.

Si Julie veut sortir avec Karl ou Emmanuel, peu importe son choix, si elle est à 100% derrière, alors il y a de très fortes chances qu’elle ait pris la bonne décision.

Elle agira en fonction de toutes les informations qu’elle aura eues sur le moment et même s’il s’avère qu’elle n’est pas heureuse avec son choix, ce qu’elle en aura appris lui apportera sans doute quelque chose dans sa vie future… encore faut-il qu’elle en ait conscience.

Si vous avez deux offres d’emploi, laquelle choisir?

Devez-vous quitter votre poste ou rester où vous êtes?

… et si vous n’avez plus d’emploi, qu’allez vous faire,

Eh bien vivre, tout simplement.

Vous adapter à la nouvelle situation… et devenir encore meilleur!

L’homme a survécu toutes ses années grâce à sa fantastique capacité d’adaptation, c’est d’ailleurs l’une de ses plus grandes qualités : ayez-en conscience et agissez!

4- L’étape la plus importante pour agir sans remords est de ne jamais revenir en arrière !

Êtes-vous du genre à ne pas savoir choisir et à regretter après votre geste ? Croisement ou bifurcation : quelle voie choisir ? Comment agir sans remords ?
Êtes-vous du genre à ne pas savoir choisir et à regretter après votre geste ? Croisement ou bifurcation : quelle voie choisir ? Comment agir sans remords ?

© Frédéric BISSON

Une fois que la décision est prise, je m’y tiens.

Si, au moment de choisir un chemin, j’hésite entre deux voies… et que je me garde la possibilité de revenir en arrière, alors je n’aurai pas atteint mon but que je serai certainement revenu sur mes pas pour essayer l’autre voie… sans, là non plus, aller jusqu’au bout de ma démarche.

Si je n’avance ni à droite ni à gauche parce que je ne sais pas quelle décision prendre, comment est-ce que je peux espérer atteindre un jour ma destination?

Ça va peut-être vous faire rire, mais je n’ai aucun sens de l’orientation en ville et pourtant, j’atteins toujours mon but.

Plus jeune, quand j’étais perdu, je suivais le sens du vent, partant du principe que si j’étais perdu, alors tous les chemins se valaient.

S’il se valaient tous, alors pourquoi marcher contre le vent s’il est plus facile de marcher avec lui?

En marchant, je prends le risque de me perdre encore plus, en effet, mais surtout, je vais croiser de nouveaux référents… et à un moment ou un autre, je vais croiser un monument, une rue, une rivière, un passant… qui pourront m’aider à trouver la bonne direction.

Ne rien faire c’est vivre avec le rêve « si j’avais voulu, j’aurai pu »

Agir sans remords, c’est prendre le risque d’apprendre de nouvelles choses.

Le plus important, ça reste cependant d’apprendre à être satisfait de ce que l’on a.

Si vous n’en êtes pas capable aujourd’hui, eh bien essayez… et 1000 fois sur le métier, remettez votre ouvrage pour enfin réussir à agir sans remords !

N’aie pas de regrets (clip vidéo : Mylène Farmer et Jean-Louis Murat)

Pour finir sur le thème des regrets et agir sans remords, je vous propose cette chanson de Mylène Farmer et Jean-Louis Murat (pour des raisons de Copywright, je ne l’ai pas intégrée dans mes vidéos Youtube, aussi, si le lien venait à être cassé, merci de me prévenir rapidement que je puisse réparer ça!)

 Mylène Farmer et Jean-Louis Murat “Regrets”

Attention cependant :

Il faut que je prenne conscience de la chance que j’ai… pour ne pas prendre le risque de tout perdre sur un coup de tête.

Mylène Farmer (avec Jean-Louis Murat) – « Regrets » – Paroles

Loin très loin du monde
Où rien ne meurt jamais
J’ai fait ce long
Ce doux voyage
Nos âmes se confondent
Aux neiges éternelles
L’amour cachait
Son vrai visage
Oh viens ne sois plus sage
Après tout qu’importe
Je sais la menace
Des amours mortes
Gardons l’innocence
Et l’insouciance
De nos jeux d’antan
Troublants

N’aie pas de regrets
Fais moi confiance et pense
A tous les no way
L’indifférence des sens
N’aie pas de regrets
Fais la promesse tu sais que
L’hiver et l’automne n’ont pu s’aimer

Debout la tête ivre
Des rêves suspendus
Je bois à nos amours infirmes
Au vent que je devine
Nos lèvres éperdues
S’offrent des noces clandestines
N’ouvre pas la porte
Tu sais le piège
De tous les remords
De l’anathème
Je me fous des saisons
Viens je t’emmène
Là où dorment ceux qui s’aiment

Regrets – en duo avec Jean-Louis Murat (1991)
Paroles: Mylène Farmer
Editeur: Requiem Publishing
Extrait de l’album L’autre (1991)

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour,
    oui vous avez raison mais le succès peut aussi être dangereux. Plus vous en avez, moins les gens pensent que vous avez besoin de soutien.

  2. Ce qui n’est pas évident, et où beaucoup de personne hésite c’est souvent entre ce choix:
    – Vais-je regretter de ne pas avoir tenter?
    – Vais-je regretter de l’avoir tenter?

    Chaque fois va amener sa dose de conséquence. Néanmoins je suis pour tenter et éventuellement regretter.

    Merci en tout cas de partager au travers de ton article et de ton blog.

    Kevin

Laisser un commentaire

16bd604e15cf5f804cdc1c09c6f433e2~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~