Manque de confiance en soi : Qu’est-ce qui cause la perte de confiance en soi ?

Manque de confiance en soi : Qu’est-ce qui cause la perte de confiance en soi ?

On parle très souvent de confiance en soi,

Le manque de confiance en soi vous pèse ?

Téléchargez immédiatement votre guide illustré de 29 pages sur la motivation
+
PROCHAINEMENT :

Le programme "J'inspire Confiance !" pour vous permettre de reprendre rapidement et durablement confiance en vous :

Vous êtes libre de vous désinscrire à tout moment

mais on évoque très peu les causes du manque de confiance en soi.

Peut-être que si nous les connaissions, nous aurions pu éviter de perdre confiance en nous ?

Peut-être que si nous les connaissons, nous éviterons la perte de confiance en soi ?

Les causes de la perte de confiance en soi sont vraiment nombreuses.

Il est impossible de toutes les énumérer.

Par contre, nous pouvons en rassembler plusieurs sous différentes catégories :

1ère cause qui fait que l’on perd confiance en soi : des parents qui n’avaient pas confiance en eux-mêmes


C’est bien connu : le jeune enfant perçoit ses parents comme ses dieux.

Il voit en eux le modèle à suivre…

et il les copie.

En fonction de la situation, il copiera l’un ou l’autre de ses parents.

 

Prenez cet exemple très parlant de la souris :

si sa maman voit une souris et est effrayée, la plupart du temps, la petite fille aura, elle aussi, peur des souris.

 

Il en sera de même pour le fils.

 

…Sauf si ce dernier constate que papa rigole quand maman est effrayée par les souris, puis les fait décamper.

Dans le même temps, l’enfant peut être effrayé lui-même par une souris.

Mais s’il constate que ni maman ni papa n’ont peur des souris, les touchent, et les caressent, l’enfant en viendra à faire de même.

Vous voulez Un autre exemple ?

Prenons celui du parent qui a des projets et des rêves, mais qui en parle toujours à côté de l’enfant comme quelque chose d’impossible à réaliser, l’enfant parvient à la même conclusion.

 

Il manquera alors de confiance en ses capacités à réaliser ce projet.

Une fois adulte, à moins de faire d’énormes efforts sur lui-même, il n’osera même pas s’imaginer en train de mettre en œuvre de tels projets ou de réaliser de tels rêves.

2ème cause de perte de confiance en soi : l’attitude blessante des parents et du corps éducatif envers les enfants

Comme déjà dit, les enfants perçoivent leurs parents (et tous ceux qui font office de figure parentale, d’autorité) comme des Dieux, des modèles à suivre.

Alors,

 

quand un parent traite très souvent son enfant d’idiot parce que celui-ci a commis une erreur, l’enfant finit par être convaincu de ce qu’il est un idiot.

Quand un parent dit d’un enfant qu’il est timide, l’enfant finit par adopter vraiment cette attitude

… car dans son esprit, c’est la bonne attitude à adopter.

 

Quand un parent traite son enfant de peureux juste parce qu’il a été effrayé par quelque chose, quand ce parent répète un peu trop ce mot, l’enfant finit par penser qu’il est un peureux.

Il adopte alors ce comportement.

Quand un maître d’école dit à un enfant qu’il est taré, le lui répète sans arrêt, l’enfant finit par le croire. Il se limite alors lui-même, se croit incapable de réussir, et échoue (la plupart du temps) si rien n’est fait.

En grandissant, cet enfant se perçoit comme un timide, un idiot, un peureux, un taré.

Comment peut-il posséder de la confiance en lui, de la confiance en ses propres capacités, dans de telles circonstances ?

Comment peut-il se croire capable d’entreprendre de grands projets et de réussir ?

Comment peut-il se croire capable de séduire ?

Comment… ?

 

Quand un parent traite très souvent son enfant d’idiot parce que celui-ci a commis une erreur, l’enfant finit par être convaincu de ce qu’il est un idiot. Quand un parent dit d’un enfant qu’il est timide, l’enfant finit par adopter vraiment cette attitude. Car dans son esprit, c’est la bonne à adopter.
Quand un parent traite très souvent son enfant d’idiot parce que celui-ci a commis une erreur, l’enfant finit par être convaincu de ce qu’il est un idiot. Quand un parent dit d’un enfant qu’il est timide, l’enfant finit par adopter vraiment cette attitude. Car dans son esprit, c’est la bonne à adopter.

 

3ème cause de perte d’assurance en soi-même : être hors-norme par rapport aux standards fixés par la société

   La plupart des êtres humains lient le sentiment de leur valeur à quelque chose à l’extérieur d’eux-mêmes.

 

Cette attitude est généralement liée à la relation entretenue avec nos parents quand on était enfants :

Est-ce qu’ils nous aimaient-ils inconditionnellement ?

 

Ou alors, est-ce qu’ils ne nous aimaient que quand nous étions beaux à voir, quand faisions nos devoirs, que ramenions de bonnes notes, tenions notre chambre propre, étions d’excellents sportifs, etc ?

Parce que s’ils ne nous aimaient pas inconditionnellement, ils nous auraient amené à développer une croyance profondément enfouie dans notre subconscient.

 

La voici :

« Je ne suis digne d’amour et je n’ai de valeur que si je parviens à… »

Alors, en grandissant, nous attachons le sentiment de notre valeur, notre confiance en nous-mêmes à des choses en dehors de nous…

et quand ces choses disparaissent, la perte de confiance en soi s’installe naturellement.

Une personne, autrefois mince aujourd’hui grosse, manquera alors de confiance en elle-même.

Une femme mannequin, touchée par l’âge ou par un accident, pensera qu’elle est devenue laide et n’aura plus envie de s’afficher sous les caméras.

La première fois où quelqu’un de brillant échouera, il pensera qu’il ne vaut plus rien.

Celui, qui roulait dans des voitures de luxe et dont l’entreprise a fait faillite, aura honte de prendre les transports en commun ou de marcher pour aller au boulot le matin

…car, pensera-t-il, tout le monde voit sa descente aux enfers et le considère désormais comme un raté.

Encore un autre signe du manque de confiance en soi.

Ne parlons même pas des personnes qui n’ont jamais obéi ne serait-ce qu’une fois aux standards de la société.

La plupart d’entre elles se sont toujours perçues comme des nulles, des ratées.

Elles n’ont jamais osé vraiment rêver.

Elles ont toujours préféré se confiner à ce dont elles se croyaient capables : pas grand-chose.

Heureusement, à travers l’histoire, certaines d’entre elles ont démontré de la confiance en soi.

Ce faisant, elles ont prouvé que ce n’est pas ce qui vous arrive qui compte, mais bien l’interprétation que vous en faites.

Autrement dit, ce sont vos propres pensées et perceptions qui vous limitent.

 

Voici, à titre d’exemples, quelques-unes de ces personnes :

  • Oscar Pistorius amputé des 2 jambes et qui a pourtant battu des records de sprint.
  • Henry Ford qui n’est pas allé longtemps à l’école, a même été traité d’abruti par ses contemporains, et qui est pourtant devenu un entrepreneur milliardaire,
  • Richard Branson, dyslexique et aujourd’hui entrepreneur milliardaire et propriétaire de nombreuses entreprises,
  • Mimie Mathy, touchée par l’achondroplasie, une maladie responsable de sa taille de 1,32 m, mais grande par ses réalisations au cinéma,
  • … vous en trouverez facilement d’autres en cherchant un peu (pas beaucoup, juste un peu) Smile

4ème cause qui fait que l’on ne croit plus en soi : un événement traumatisant


Quand un individu subit un évènement traumatisant, la plupart du temps, sa propre valeur diminue à ses yeux,

ce qui entraîne une perte de confiance en ses propres capacités, et donc une perte de confiance en soi.

Par exemple, un viol amènera une femme à se sentir profanée, salie, déshonorée, humiliée, bafouée.

Elle pensera alors qu’elle n’est plus désirable, que plus jamais aucun homme ne voudra d’elle,

ce qui est bien sûr faux.

Pourtant, les conséquences de ce viol sont, elles, bien réelles :

cette femme n’aura plus absolument confiance en elle-même lors des relations sexuelles et rapprochements physiques

…et si son viol est connu du grand public, elle aura du mal à s’afficher dans les endroits publics, à s’affirmer, etc.

Bref, sa vie se sera trouvée anéantie par cet acte-là.

Il en va de même avec l’échec, un autre évènement souvent jugé traumatisant.

Prenons l’exemple d’un enfant ou d’un adulte qui a été humilié lors d’une prise de parole en public.

Cette humiliation peut passer par les moqueries de son auditoire, des remarques blessantes, des rires sarcastiques et tonitruants, du mépris, etc.

 

Là aussi, la personne en arrive à penser qu’elle ne sera jamais capable de parler en public avec succès.

Conclusion : elle commence alors par souffrir de manque de confiance en elle-même dans ce domaine.

Mais petit à petit, cela peut s’étendre à d’autres domaines :

aborder quelqu’un que l’on trouve séduisant, défendre son point de vue en face de quelqu’un qui représente une autorité à vos yeux, etc.

Heureusement, il y a de nombreuses solutions à la perte de confiance en soi

Vous en trouverez plusieurs à travers ces articles :

  1. L’amour de soi, un excellent remède au manque de confiance en soi
  2. 23 affirmations qui boostent la confiance en soi et l’estime de soi
  3. Confiance en soi : vos pensées négatives vous limitent ? Voici comment vous en débarrasser et aller de l’avant
  4. Avoir confiance en soi : le guide gratuit
  5. Ne plus avoir peur de prendre la parole en public : ce qu’on ne vous a jamais dit
  6. Comment avoir confiance en soi

Voilà, vous savez maintenant quelles sont les différentes causes de manque de confiance en soi.

 

Est-ce que vous Manquez de confiance en vous dans un domaine donné ?

 

A votre avis, quelle en est la cause ?

Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous >>

Laisser un commentaire

8bce4f7cf23784c312043a78e992ad4977777777777777777