Comment j’ai donné du sens à ma vie
Donnez du sens à votre vie ! Jonathan du blog méditer pour être heureux nous explique comment il a donné du sens à sa vie

Comment j’ai donné du sens à ma vie

Cet article est écrit par Jonathan Rigottier du blog Mediter pour être heureux. Voici sa participation au carnaval d’articles du site developpementpersonnel.org, organisé par moi-même ce mois-ci.

Je suis arrivé à Tokyo début mars 2014 et j’ai rapidement eu la chance de rencontrer Yoko qui est mon âme sœur, nous avons des tonnes de points communs. Voici donc notre participation sous la forme d’une interview comme j’ai voulu que cela soit naturel et authentique. Vous aurez ainsi à la fois le point de vue japonais de Yoko et le mien. Vous allez voir que les principes ne changent pas beaucoup pour donner du sens à votre vie et à ce que vous faites.

Avec Yoko ma moitié et ma plus belle surprise depuis mon arrivé à Tokyo début mars 2014 !
Avec Yoko ma moitié et ma plus belle surprise depuis mon arrivé à Tokyo début mars 2014 !

 

Moi : Yoko, je participe à un festival d’article pour répondre à la question « Comment donner du sens à sa vie ? ». Qu’est-ce qui te vient immédiatement à l’esprit pour répondre à cette question :

Yoko : Déjà, c’est essentiel de clarifier ce qui est important dans notre vie. Par exemple, j’ai choisi d’être physiothérapeute pour avoir du temps libre, ce qui est difficile au Japon. Dans une banque ce ne serait pas possible (note : je comprends Yoko comme je suis moi-même effaré par le poids du travail dans la vie des Japonais, ce n’est pas rare de travailler jusqu’à 1h ou 2h du matin quitte à sacrifier tout le reste. On est à des années-lumière des 35 heures, mais surtout ce qui me frappe c’est combien tout le monde trouve cela normal ! Du point de vue d’une entreprise, le Japon est le paradis comme la vie privée et l’intérêt des employés est relégué tout en bas des priorités ! ) .

Pour ce qui est du choix d’être physiothérapeute, c’est intéressant de voir la vie des patients changer ! Aider les gens à changer à partir de leur handicap est très enrichissant pour partager un sentiment de réussite quand un patient arrive à atteindre un nouveau niveau.

Moi : Est-ce que tu aurais un exemple d’un patient qui t’a particulièrement touché ?

Oui, mon premier patient de 27 ans s’est cassé la colonne vertébrale dans un accident de surf donc il ne pouvait plus marcher et avait perdu toute sensation en dessous de la ceinture. Je lui ai préparé un programme de rééducation pour qu’il apprendre à utiliser ses bras pour se déplacer avec une chaise roulante. Il a dû faire un entrainement pour renforcer ses muscles et aussi apprendre à s’asseoir correctement pour savoir comment s’installer sans tomber comme il n’a plus de sensation ni de repère.

Maintenant, suite au programme qu’on a fait il peut à nouveau travailler dans un bureau, sait comment se relever s’il tombe et peut se débrouiller dans beaucoup de situations de la vie quotidienne. Il s’est même marié. C’est une belle leçon de vie très enrichissante de voir son patient revenir à la vie normale au lieu de le voir déprimé rester à l’hôpital.

Moi : Qu’est ce que tu conseillerais aux personnes qui se demandent ce qu’elles pourraient faire de leur vie comme elles ne le savent pas encore aujourd’hui ?

Je leur dirais de rencontrer plein de personnes différentes pour avoir de nouvelles idées. J’ai analysé pour moi ce qui était le plus important. Je voulais avoir une vie équilibrée avec du temps libre quitte à sacrifier une carrière dans une grande entreprise malgré que c’est très populaire au Japon. Puis ensuite, j’ai réfléchi à un métier qui correspondait avec ce rythme de vie et qui m’intéressait. Je leur conseillerais donc de prendre le temps réfléchir à la vie qu’ils veulent puis de faire des choix qui correspondent.

Mon commentaire :

Je partage tout à fait la philosophie de Yoko, ce n’est pas pour rien qu’on s’est rencontré ;) C’est exactement à partir de ce schéma que j’ai choisi de me lancer dans le blogging. Je voulais avoir du temps libre et en même temps pouvoir aider d’autres personnes comme je le fais avec les membres du club « méditer pour être heureux ». Peu importe le choix que vous pouvez faire, l’essentiel est de faire une activité que vous adorez. Lorsque vous la faites, vous ne voyez pas le temps passer et vous n’avez pas l’impression de travailler.

Pour faire vos choix, écoutez-vous et suivez vos ressentis. Par exemple, je suis venu au Japon d’où j’écris cet article comme c’est le pays que j’aime le plus au monde et je savais que je devais y aller même si rationnellement c’est une très mauvaise décision sur le plan financier. Et j’ai bien fait comme j’y ai rencontré Yoko mon âme sœur qui me procure énormément de joie dès qu’on est ensemble. C’est pareil avec cet article que j’écris sur le blog de Jean-Louis comme je l’apprécie beaucoup même si l’on ne s’est rencontré qu’une fois à Paris pour le moment. Je le fais comme mon intuition me dit de le faire. Je vous recommande vraiment d’en faire autant et votre vie va prendre tout son sens.

Ma première carrière dans la banque prévu "normalement" pour 40 ans...qui n'aura pas durée très longtemps !
Ma première carrière dans la banque prévu « normalement » pour 40 ans…qui n’aura pas durée très longtemps !

En suivant ce qui était rationnel et logique quand je travaillais dans une banque, je ressentais un vide en moi sans comprendre ce qui se passait ! Maintenant, je peux vraiment vous recommander de suivre vos rêves et vos aspirations. Vous apprendrez tellement plus sur vous que la différence est incommensurable !

Et vous, quelles sont vos conseils pour donner tout son sens à votre vie ? Laissez un commentaire juste en dessous pour partager votre expérience avec les autres lecteurs du blog.

Cet article a 6 commentaires

  1. Merci de la publication, je suis content de me retrouver sur ton blog ;)
    Ce n’est que le début de l’aventure comme tant de bonnes surprises sont à venir ;)

    A+

  2. Bonjour Jonathan!

    C’est moi qui te remercie pour ce bel article!

    Merci d’avoir pensé à moi pour le publier :-)

  3. Bonjour Jonathan,

    J’ai adoré ton article. Je lis toutes les contributions pour cet événement,et je ne te cache pas que c’est celui que je préfère.

    Au delà du fait qu’il soit authentique, tu m’a fait comprendre une bonne fois pour toute, la qualité souvent oubliée et qui ne accompagne vers notre vrai sens de la vie : l’intuition.

    Gratitudes,

    Laska

  4. Bravo à toi d’avoir eu la maturité de le comprendre, c’est vraiment la clé avec nos croyances sur qui est possible, ce qui n’est pas possible, ce qui se fait, ce qui ne se fait pas, etc.

    La vie amènera chacun de nous à le comprendre même si la leçon peut être très très longue avant de rentrer !

  5. L’article récapitulatif est sorti, il est en lien ci-dessous.
    Une vraie mine d’or (et ce sera à refaire!), je trouve, et vous?

  6. Bonjour,

    Je suis moi même en train d’étouffer dans ma vie dépourvue de sens. Il faut de l’énergie et du courage ou alors vraiment un grand raz le bol pour quitter se monde conformiste lorsqu’on à été élevé à cette sauce, mais il arrive un moment ou c’est simplement vital, et là je pense que nos besoins fondamentaux reviennent petit à petit en surface, il ne reste plus qu’a lacher les idéaux de notre éducation, pour donner tout son sens à notre vie, enfin je l’espère, c’est ce que je sens en ce moment.

Laisser un commentaire

f0bac29ebc2348e50587e13d9060fe11MMMMMMMMMM