Comment se faire confiance grâce à ce puissant exercice

Comment se faire confiance grâce à ce puissant exercice

Commet se faire confiance ?

Le manque de confiance en soi vous pèse ?

Inscrivez-vous dès à présent pour ne pas manquer, dès sa sortie prochaine :

​Le programme "J'inspire Confiance !" pour vous permettre de reprendre rapidement et durablement confiance en vous !

Et recevez immédiatement votre guide gratuit de 29 pages sur la motivation

Vous êtes libre de vous désinscrire à tout moment

Vous en êtes arrivé à manquer de confiance en vous, et vous vous demandez quelque chose du type :

comment me faire confiance à nouveau ?”

 

Ne vous faites plus de souci !

 

Ci-dessous, vous trouverez un puissant exercice de confiance en soi qui vous y aidera :

Pourquoi vous ne vous faites plus confiance :

Vous voyez, les problèmes de la vie vous ont peut-être amené à perdre confiance en vous et désormais, vous ne faites plus désormais confiance à vous-même ?

 

Mais vous êtes vous demandé pourquoi ces problèmes ont eu un tel impact sur vous ?

 

Si vous voulez trouver comment se faire confiance à nouveau, il vous faut trouver une réponse à cette question :

Ce ne sont pas en réalité les problèmes de la vie qui ont causé votre manque de confiance en soi.

Ce sont en réalité l’impact qu’ils ont eu sur votre image de soi.

Si vous n’avez plus confiance en vous-même, c’est parce que votre image de vous même s’est dégradée, modifiée suite à ce problème.

 

Un exemple qui illustre la confiance en soi

Prenons l’exemple de ce lycéen :

 

Il avait toute confiance en lui-même et en ses capacités à passer ses différents examens avec succès.

 

Il se voyait comme quelqu’un de brillant.

 

Mais le voici qui échoue à l’un d’entre eux.

 

Il commence par se voir comme quelqu’un de pas si brillant que ça, voire comme quelqu’un de nul Triste


Conclusion: il perd sa confiance en lui-même et commence par se demander comment me faire confiance à nouveau ?

Vous souhaitez un autre exemple ?

 

Prenons cette fois une femme qui, dans sa jeunesse, attirait le regard des hommes.

Je ne vais pas vous la décrire, je suis sûr que vous en connaissez une, n’est-ce pas ?

 

Elle se sentait belle, désirée…

…et cela influençait grandement sur l’image qu’elle avait d’elle-même.

Naturellement, cela lui donnait une forte conviction en ses capacités à séduire tout homme qui lui plaisait.

 

Maintenant qu’elle a connu les joies de la maternité, maintenant que le temps a fait son effet, elle ne se sent plus aussi belle,

 

son image d’elle-même s’est amoindrie.

 

Par conséquent, elle aura tendance à avoir moins confiance en ses capacités à séduire un homme qui lui plaît….

…et ce surtout si cet homme est beaucoup plus jeune qu’elle !

Certaines se renferment sur elles mêmes

et d’autres chercheront à séduire les hommes plus jeunes.

Et vous, que feriez-vous ?

Un dernier exemple ?

 

J’ai un ami qui a confiance en ses capacités à prendre la parole en public.

 

Savez-vous quelle est son image de soi ?

 

Eh bien il se voit comme parlant avec autorité et conviction aux foules.

 

Il voit ces dernières boire ses paroles.

 

Il entend leurs applaudissements et cette image de soi défile en quelques secondes dans sa tête.

Maintenant, prenez quelqu’un qui a peur de parler en public.

Est-ce que vous pouvez vous imaginer l’image qu’il a de lui même ?

A l’inverse, il se voit comme tout petit, comme un agneau que cette masse écrasante de personnes va avaler !

Cet ami me parle encore aujourd’hui très bien de ces 2 images, car il est passé de “peureux en prise de parole en public” en “brillant orateur en prise de parole en public.”

La question à se poser pour savoir comment se faire confiance :

Si vous doutez encore de ce que c’est votre image de soi qui crée le manque de confiance en soi, prenez six domaines, trois dans lesquels vous manquez de confiance en soi, et trois domaines dans lesquels vous avez confiance en soi.

 

Puis, fermez les yeux, et posez-vous la question :

 

“Quelle image de moi ai-je dans chacun de ces domaines ?”

 

Laissez alors les images affluer dans votre esprit.

 

Vous ferez le constat suivant :

 

“Dans tous les domaines où j’ai confiance en moi, mon image de moi est positive.

Mais dans tous les domaines où je manque de confiance en moi, mon image de moi même est négative.”

Savez-vous ce que cela signifie ?

Eh bien, cela signifie que vous pouvez agir sur votre confiance en vous dans un domaine donné en modifiant votre image de soi dans ce domaine-là.

 

C’est une excellente façon de parvenir à se faire à nouveau confiance.

Cet exercice permet d’avoir à nouveau confiance en soi :

L’exercice en question permet de modifier en profondeur l’image de soi

ce qui permet de se faire confiance à nouveau.

Tout d’abord, retirez-vous dans un endroit tranquille, et commencez par lister dans un carnet de notes tous les domaines où vous manquez de confiance en soi.

 

Listez-les tous sans exception.

 

Consacrez une page vierge à chacun desdits domaines et inscrivez l’intitulé de ce domaine-là tout en haut de page.

 

Exemple d’intitulé :

“Prise de parole en public”,

“Bien faire l’amour”,

etc.

Ensuite, prenez chaque domaine et demandez-vous :

Quelle image de soi j’entretiens dans ce domaine-là?”

Laissez alors cette image de soi affluer dans votre esprit.

 

Par “image de soi”, ne comprenez pas seulement “Images”.

 

Ne vous attendez pas à ne voir que des images affluer dans votre esprit :

pour certains, c’est effectivement cela, mais ça peut être également des sons et/ou des sensations, des impressions.

Par sons et sensations, comprenez tout ce que vous vous dites, tout ce que quelqu’un d’autre vous dit, et la façon dont vous vous sentez à cause de cela.

 

Laissez donc tout cela affluer à votre esprit.

Puis, notez sur votre carnet de notes, dans l’espace réservé à un domaine donné, l’image de soi que vous avez de vous-même dans ce domaine-là.

 

Notez tous les détails qui vous sont venus à l’esprit.

 

N’en laissez aucun de côté.

À présent, prenez un premier domaine où vous avez une mauvaise image de vous même, puis inscrivez, toujours dans l’espace qui lui est réservé, l’exact opposé de l’image de soi que vous y avez inscrite.

Par exemple, si en matière de prise de parole en public, vous avez décrit l’image de soi de la façon suivante :

 

“Je me vois tout petit. Je me sens comme un agneau à un banquet de loups,”

écrivez à présent quelque chose comme :

“Je me vois tout grand et mon auditoire n’est qu’un tout petit point minuscule et je me sens comme un chef qui dirige les débats. S’ils sont des loups, je suis le chef de la meute.”

Puisque vous avez inscrit l’exact contraire de votre image de soi négative, il va maintenant devenir le soubassement de votre image de soi positive.

 

Vous allez traduire en film mental (images, sons, et sensations) le contenu de cet exact opposé.

 

Prenons l’exemple juste ci-dessus pour illustrer.

 

L’exact opposé de mon image de soi en matière de prise de parole en public, c’est :

“Je me vois tout grand et mon auditoire n’est qu’un tout petit point minuscule.

Je me sens comme un chef qui dirige les débats. S’ils sont des loups, je suis le chef de la meute.”

 

Comment se faire confiance : Répétez-vous chaque jour cette phrase de confiance en soi : Je suis un loup, le chef de la meute, celui qui dirige les débats. Je me sens grand et fort comme lui.
Comment se faire confiance : Répétez-vous chaque jour cette phrase de confiance en soi : Je suis un loup, le chef de la meute, celui qui dirige les débats. Je me sens grand et fort comme lui.

 

Donc, je vais fermer les yeux, me voir tout grand, voir mon auditoire tout petit minuscule, et je vais me voir en train de parler et de décrire quelque chose avec autorité.

 

Je vais m’entendre décider à qui je veux donner tout de suite la parole.

 

Je vais sentir que je suis le maître des lieux, le chef de la meute.

Dès que vous avez transformé l’exact opposé de votre image de soi négative en film, il ne vous reste qu’à le visualiser trois fois par jour pendant six mois au minimum.

 

Faites-le et vous serez surpris de faire le constat suivant :

vous avez une image de vous tout à fait positive dans le domaine où vous avez effectué ce travail et me faire confiance dans ce domaine-là n’est désormais plus un problème.

Une fois que vous avez réussi à avoir un tel résultat dans le premier domaine où vous manquiez de confiance en soi, vous pourrez dupliquer à l’infini et travailler simultanément sur plusieurs domaines de manque de confiance en soi.

Voilà, avez-vous des questions, des préoccupations ?

 

Merci de les partager avec nous dans les commentaires ci-dessous :

Cet article a 5 commentaires

  1. Merci énormément pour ces précieux conseils , je me sans déjà forte , prête à tout affronter , à reussir mon mlm

  2. Merci Jean -Louis pour cet article
    j’ai beaucoup apprécié la table des matières qui m’a permise d’aller droit à l’exercice proposé et puis je suis remontée, j’ai commencé par le meilleur et la fin. reste plus qu’à mettre en pratique.
    PS/ veux-tu bien me donner le truc pour créer cette table des matière dans un article ?
    C’est un détail de forme. Mais j’ai le sens du détail.
    Merci. Marina.

  3. C’est vrai que la visualisation créative est un outil très puissant, personnellement ça m’a beaucoup aidé au début de mon apprentissage du Développement personnel.

  4. Article utile et pratique. L’application paraît simple.
    Par contre, quand la non-confiance en soi se fonde sur un trauma plus profond, l’extirper devient problématique et je crains que les images (images, sons, sensations, comme précisé dans l’article) ne soient pas suffisants. Il faudra procéder à « l’exhumation » du problème sous-jacent pour pouvoir tirer les bénéfices de ta technique. Enfin, à mon avis. Merci encore, je partage

  5. Bonjour Christine,
    tout est question de croyances et de certitudes.
    Saviez-vous que les odeurs impactent directement les zones limbiques du cerveau ?
    Vous agissez directement sur les zones profondes en zappant la partie du néo cortex, afin d’extirper des croyances profondes et d’autoriser votre néo cortex à les appréhender.

    Après, c’est comme pour tout, il faut commencer par pratiquer… et c’est la pratique qui fait le maître.

    La différence entre le maître et les autres ?
    La capacité à entrer en état de flow, de vide mental

    … où tout se fait naturellement.

    Ce n’est plus le cerveau qui décide, mais le corps qui agit, qui fait le geste juste au moment opportun.

    Merci pour votre partage !

Laisser un commentaire

74ec1aeaa6008f61f7597bcfa96c30c7eeeeee